Michiyo Kogure

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Trois caractères japonais Cette page contient des caractères japonais. En cas de problème, consultez Aide:Unicode ou testez votre navigateur.
Michiyo Kogure
(木暮実千代)
Description de cette image, également commentée ci-après
Nom de naissance Tsuma Wada (和田 つま)
Naissance
Shimonoseki
Préfecture de Yamaguchi, Région de Chūgoku, Honshū, Japon
Nationalité Drapeau du Japon Japonaise
Décès (à 72 ans)
Tōkyō
Région de Kantō, Honshū, Japon
Profession Actrice
Films notables L'Ange ivre 1948
Le Goût du riz au thé vert (1952)
La Rue de la honte (1956)

Michiyo Kogure (木暮実千代, Kogure Michiyo?) est une actrice japonaise, de son vrai nom Tsuma Wada (和田 つま, Wada Tsuma?), née à Shimonoseki (Préfecture de Yamaguchi, Honshū) le , morte d'une insuffisance cardiaque à Tōkyō[1] (Honshū) le .

Biographie[modifier | modifier le code]

Sous le pseudonyme de Michiyo Kogure, elle apparaît au cinéma entre 1939 et 1984, dans deux-cent-deux films japonais d'après le JMDB (nombre réduit à quatre-vingt-treize d'après l'IMDB) — voir les liens externes ci-dessous —. Parmi ses films les plus connus, citons L'Ange ivre, son seul film sous la direction d'Akira Kurosawa en 1948, La Rue de la honte de Kenji Mizoguchi (avec qui elle tourne plusieurs fois) en 1956 ou encore Le Goût du riz au thé vert de Yasujirō Ozu.

Filmographie sélective[modifier | modifier le code]

Affiche pour Les Musiciens de Gion (1953), avec Michiyo Kogure (à gauche) et Ayako Wakao
Michiyo Kogure et Ken Uehara dans Le Destin de madame Yuki

Récompense[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

  1. D'après sa fiche d'état-civil des "Gens du Cinéma".

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :