Michellie Jones

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Jones.

Michellie Jones
Image illustrative de l’article Michellie Jones
Michellie Jones guide la championne paralympique Katie Kelly à Rio en 2016
Contexte général
Sport Triathlon
Biographie
Nationalité sportive Drapeau de l'Australie Australie
Naissance (49 ans)
Lieu de naissance Fairfield, NSW (Australie)
Taille 1,80 m (5 11)
Poids de forme 60 kg (132 lb)
Club Cronulla Triathlon Club

Michellie Jones, née le à Fairfield, New South Wales (en), est une triathlète professionnelle australienne. Médaillé olympique, championne du monde de triathlon et de triathlon Ironman.

Biographie[modifier | modifier le code]

icône image Image externe
Michellie Jones

Michellie Jones commence la compétition professionnelle en triathlon en 1990 et gagne en 1992 et 1993 les championnats du monde de triathlon. Elle participe et remporte en 1996, l'édition inaugurale du championnat du monde de Xterra Triathlon. Elle gagne douze épreuves de Coupe du monde durant sa carrière (Orange County et Amakusa 1993, Monte-Carlo 1998, Cancún Auckland et Corner Brook 1998, Auckland Sydney et Big Island 1999, Sydney et Big Island 2000, St Petersburg 2002)[1] et remporte la coupe du monde en 1998 et en 2000.

Lors des Jeux olympiques d'été de 2000 à Sydney, Michellie Jones remporte une médaille d'argent dans l'épreuve de triathlon avec un temps de h 0 min 42 s 055, ce sport faisant sa première apparition aux Jeux. Elle est devancée par la Suisse Brigitte McMahon, l'autre Suisse Magali Messmer terminant troisième.

À partir de 2003, elle s'engage sur des compétitions longues et très longues distances et prend la seconde place en 2005 du championnat du monde d'Ironman dernière la Suissesse Natascha Badmann[2]. En 2006 après avoir remporté l'Ironman Arizona, elle devient championne du monde lors de l'épreuve de Kona à Hawaï[3] et devient la première triathlète australienne à remporter ce titre. Elle est également en 2015, la seule triathlète de l'histoire à être monté sur les podiums des championnats du monde de triathlon, du championnat du monde d'Ironman et des Jeux olympiques[4].

Michellie Jones se tourne vers l'entrainement de triathlètes tout en continuant de participer à des compétitions à partir de 2012[5]. Elle est introduite dans le Hall of Fame Sport Australia en 2014, où elle est citée comme un exemple pour toutes les sportives australiennes[4].

En 2016 et à l'âge de 47 ans, elle sert de guide à sa compatriote Katie Kelly lors de la première épreuve de paratriathlon olympique de l'histoire lors des Jeux paralympiques à Rio de Janeiro en catégorie PT5 (déficience visuelle). Katie Kelly remporte en sa compagnie la première médaille d'or de l'histoire dans cette catégorie[6].

Palmarès[modifier | modifier le code]

Le tableau présente les résultats les plus significatifs (podium) obtenus sur le circuit international de triathlon depuis 1991[7].

Année Compétition Pays Position Temps
2007 Championnat du monde Ironman 70.3 Drapeau des États-Unis États-Unis Médaille d'argent Timing
2006 Ironman - Championnat du monde à Kailua-Kona Drapeau des États-Unis États-Unis Médaille d'or h 18 min 31 s
Championnat du monde Ironman 70.3 Drapeau des États-Unis États-Unis Médaille d'or Timing
2005 Championnat du monde Ironman 70.3 Drapeau des États-Unis États-Unis Médaille d'or Timing
Ironman - Championnat du monde à Kailua-Kona Drapeau des États-Unis États-Unis Médaille d'argent h 11 min 51 s
2004 Ironman Floride Drapeau des États-Unis États-Unis Médaille d'or
2003 Championnat du monde Drapeau de la Nouvelle-Zélande Nouvelle-Zélande Médaille de bronze h 8 min 5 s
Coupe du monde - Classement Général Médaille de bronze
2001 Championnat du monde Drapeau du Canada Canada Médaille d'argent h 59 min 41 s
2000 Jeux olympiques - Sydney Drapeau de l'Australie Australie Médaille d'argent h 2 min 29 s
Coupe du monde - Classement Général Médaille d'or
Championnat du monde Drapeau de l'Australie Australie Médaille de bronze h 55 min 25 s
1999 Coupe du monde - Classement Général Médaille d'argent
1998 Coupe du monde - Classement Général Médaille d'or
Championnat du monde Drapeau de la Suisse Suisse Médaille d'argent h 8 min 3 s
1997 Championnat du monde Drapeau de l'Australie Australie Médaille de bronze h 0 min 48 s
1996 Championnat du monde Xterra - Maui Drapeau des États-Unis États-Unis Médaille d'or h 4 min 53 s
1993 Championnat du monde Drapeau : Royaume-Uni Royaume-Uni Médaille d'or h 7 min 41 s
Coupe du monde - Classement Général Médaille de bronze
1992 Championnat du monde Drapeau des États-Unis États-Unis Médaille d'or h 2 min 7 s
1991 Championnat du monde Drapeau de l'Australie Australie Médaille de bronze h 2 min 49 s

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. [PDF]« ITU : Coupe du Monde », sur Triathlon.org (consulté le 17 janvier 2015).
  2. (en) Jim Woodman, « 2005 Ford Ironman World Championship Al-Sultan and Badmann take 2005 Honors », sur http://www.active.com (consulté le 5 avril 2015).
  3. (en) « Michellie Jones, bio, stat », sur https://www.sports-reference.com (consulté le 4 avril 2015).
  4. a et b (en) Liz Hichens, « Michellie Jones Inducted Into Sport Australia Hall Of Fame », sur http://triathlon.competitor.com, (consulté le 5 avril 2015).
  5. (en) Greg Kopecky, « Catching up with Michellie Jones », sur http://www.slowtwitch.com, (consulté le 5 avril 2015).
  6. (en) Holly Bennett, « Michellie Jones Heads To Rio In Supporting Role », sur triathlon.competitor.com, (consulté le 12 septembre 2016).
  7. « Palmarès ITU : Michellie Jones », sur www.triathlon.org (consulté le 23 octobre 2014).

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]