Michelle Lora

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Michelle Lora
Description de l'image Michelle lora.jpg.
Nom de naissance LORA
Alias
La princesse Datoh
Naissance (53 ans)
Bouaké, Drapeau de la Côte d'Ivoire Côte d'Ivoire
Activité principale
Distinctions
2017 : Prix Jeanne de Cavally pour la littérature Jeunesse avec La légende de Tavly
Auteur
Langue d’écriture Français, Espagnol

Michelle Lora est une écrivaine et universitaire ivoirienne, née le à Bouaké. Elle a été première vice-Présidente de l’Association des Écrivains de Côte d’Ivoire (AECI, de 2012 à 2015)[1]. Ambassadrice culturelle, conférencière internationale sur les thèmes liés au genre, à la culture, à la littérature de jeunesse, directrice et coach d’entreprise, conseillère conjugale et familiale, sexologue, chroniqueuse radio connue sous le pseudo de « Dre Love », écrivaine, universitaire, elle est pluridisciplinaire.

Biographie[modifier | modifier le code]

Elle effectue son cursus primaire et secondaire en Côte d'Ivoire. Michèle Lora est une ancienne du Lycée d'excellence Ste Marie où elle a obtenu son Baccalauréat en 1987[2]. Elle obtient une bourse pour la France en vue de poursuivre ses études ibériques entamées à l'Université de Cocody. Elle y soutient une thèse de doctorat en 1999 intitulée : La dynamique textuelle chez Alberto Insúa : transcription, critique génétique et analyse poetique de Ha llegado el día[3]. Elle écrit uniquement des nouvelles pour enfants. Écrivaine, conteuse et conférencière Culturelle, ses interventions vont des kids-conférences, aux conférences universitaires. En 2022, affirme lors 'un interview compter à son actif 25 livres de contes africains jeunesse.

Carrière professionnelle[modifier | modifier le code]

Enseignante-chercheuse à la faculté d'Études Ibériques et Latino-américaines à l’université Félix-Houphouët-Boigny d'Abidjan. Elle est Maitre - Assistante et ancienne et ancienne Vice-doyen chargée de la Recherche, UFR Langues, Littératures et Civilisations, université Félix-Houphouët-Boigny d'Abidjan de 2007 à 2009[4]. Michèle Lora est chargée des cours de Communication sociale, Analyse d'images fixes et mobiles, Littérature espagnole, Littérature postfranquiste et Thème et version. Son profil de recherche est basé sur la critique littéraire/ critique génétique, littérature (espagnole et africaine) et communication sociale.

Entre 2003 et 2004, elle effectue un perfectionnement post doctoral en communication sociale à l’université de Bourgogne sur le thème : "Publicité et référents culturels dans l’espace francophone" (à travers les spots télévisés diffusés sur le Net).

Contribution culturelle[modifier | modifier le code]

Depuis 2009, Michelle Lora s’intéresse à la littérature, principalement la littérature enfantine[5], notamment les contes auxquels elle accorde une valeur ludique, comme passerelle vers le livre[6]. Elle a ainsi mis sur pieds une compagnie de conteurs pour enfants, qui organise des ateliers de contes et de lecture, les ateliers « Pathé Pathé »[7].

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • La Ceinture de Madame Fourmi, éd. Les Classiques ivoiriens, .
  • Le Bébé de Madame Guenon, éd. Les Classiques ivoiriens, .
  • Identités individuelles, identités collectives, éd L'harmattan Broché – (collectif)
  • Siggly et son ballon, éd. Les Classiques ivoiriens, .
  • Syggly ne partage pas ses jouets, éd. Les Classiques ivoiriens, .
  • La Tortue sur le dos, éd. Les Classiques ivoiriens, .
  • Les Larmes en or, éd. Les Classiques ivoiriens, .
  • La Petite Fille au doigt mouillé, éd. Les Classiques ivoiriens, 2012.
  • Le Premier Noël de Férima, éd. Les Classiques ivoiriens, 2013.
  • Nouh-Welly, éd. COM’CEDIT, .
  • La Princesse Dato, éd. COM’CEDIT, .
  • La mésaventure de Tavly, éd Les Classiques Ivoiriens, 2016
  • Le voyage de Cabosse, tome 1, éd Eburnie, 2015
  • Le tabouret royal, éd Eburnie, 2015
  • Le voyage de cabosse, tome 2, éd Eburnie, 2017
  • Le moustique et l'Eléphant, éd Eburnie,2017
  • Thamima la Capricieuse, Cecle Edition, 2017
  • Le secret de Zokou, éd Les Classiques Ivoiriens, 2021

E-books[modifier | modifier le code]

La bouche plurielle, éd L'harmattan, 2012 (collectif)

Distinction[modifier | modifier le code]

  • 2017 : Prix Jeanne de Cavally pour la littérature Jeunesse avec La mésaventure de Tavly[1].

Références[modifier | modifier le code]

  1. a et b « L'Association des Ecrivains de Côte d’Ivoire (AECI) », sur aeci.ci (consulté le )
  2. « Michelle Tanon Lora, une Alysma écrivaine et conteuse », sur Notre Lysma, (consulté le )
  3. « La dynamique textuelle chez Alberto Insúa : transcription, critique génétique et analyse poetique de Ha llegado el día », sur www.theses.fr (consulté le )
  4. Collection "Parcours - Traces" N° 5 Michelle Tanon-Lora, Centre international Genre, Extrait -Revue d'Etudes féminines, « Michelle TANON-LORA », sur Cigefe.com, (consulté le )
  5. « Michelle TANON-LORA », sur Salon du Livre de Paris (consulté le ).
  6. Franck Yeo, Littérature : Michelle Tanon-Lora aiguise le goût de la lecture chez les tout-petits, FratMat.infos, 31 août 2014 [lire en ligne (page consultée le 17 septembre 2014)]
  7. Patrick Krou, « Entretien / Dr Tanon-Lora Michelle, enseignante à l’Université de Cocody : ‘’Le conte a encore sa place dans nos sociétés modernes’’ », L'Intelligent d'Abidjan,‎ (lire en ligne, consulté le ).

Liens externes[modifier | modifier le code]