Michelle Le Normand

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Michelle Le Normand
Image dans Infobox.
Biographie
Naissance
Décès
Voir et modifier les données sur Wikidata (à 71 ans)
Nationalité
Activité
Autres informations
Distinction

Michelle Le Normand est une romancière, nouvelliste et essayiste canadienne française née Marie-Antoinette Tardif à L'Assomption le et morte à Saint-Sauveur-des-Monts le .

Biographie[modifier | modifier le code]

Elle épouse Léo-Paul Desrosiers, le et en a trois enfants Louis,Claude et Michelle. Elle fait ses études au couvent des sœurs de la congrégation de Notre-Dame à Montréal ; suit les cours de littérature à l'Université de Montréal, La Sorbonne (Paris) et l'Institut catholique de Paris.

En 1915, elle fait paraître régulièrement dans Le Nationaliste des récits de souvenirs, réunis et publiés l'année suivante sous le titre : Autour de la maison qui rencontre un grand succès. En 1918, elle est la responsable de la page féminine du journal Le Devoir. En 1922, elle quitte Montréal pour Ottawa où travaille Léo-Paul Desrosiers. Elle est de retour à Montréal en 1941 puis s'installe en 1949 à Saint-Sauveur-des-Monts, dans les Laurentides.

Elle écrit alors des contes, des nouvelles et des romans. Durant les dix ans qui précèdent son mariage (1911-1921), elle inspire un grand amour au poète Albert Lozeau[réf. nécessaire].

L’Académie française lui décerne le prix de la langue-française en 1931 pour Autour de la maison.

Biographie établie d'après Bibliothèque et Archives Nationales du Québec[1].

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Autour de la maison (souvenirs), 1916
  • Couleur du temps (récits), 1919
  • Le Nom dans le bronze (roman), 1933
  • La Plus Belle Chose du monde (roman), 1937, réédité en 1939, Lumières de France, Paris, 1939.
  • La Maison aux phlox (nouvelles), 1941
  • Marie-Célina Plourde, veuve de Joseph-Onias Thériault : sœur Sainte-Jeanne-de-Chantal, des Servantes de Jésus-Marie, 1879-1938 (biographie), 1942
  • Enthousiasme (nouvelles)1947;
  • Dans la toile d'araignée (récits), 1949
  • La Montagne d'hiver (roman), 1961

Liens externes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]