Michelle Jenneke

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Michelle Jenneke
Image illustrative de l’article Michelle Jenneke
Michelle Jenneke en 2015
Informations
Disciplines 100 m haies, Relais 4 × 100 mètres
Nationalité Australienne
Naissance (25 ans)
Lieu Kenthurst, Sydney
Taille 1.72m
Poids 59 kg
Club Cherrybrook Athletics Club
Entraîneur Mick Zisti
Palmarès
Jeux olympiques de la jeunesse - 1 -

Michelle « Shelly » Jenneke née le à Kenthurst en Nouvelle-Galles du Sud, est une athlète australienne.

Carrière[modifier | modifier le code]

Depuis l'âge de 9 ans elle s'entraîne au Cherrybrook Athletics Club. Spécialiste des haies, elle détient la plupart des records de son club.

En 2010, Michelle Jenneke participa aux Jeux olympiques de la jeunesse à Singapour. Elle termina deuxième du 100 m haies. Elle prit part également à la course relais filles où son équipe termina quatrième.

Le Michelle Jenneke courut le 100 m haies aux Championnats du monde juniors d'athlétisme qui se sont déroulés à Barcelone. Elle remporta la course de qualification, mais termina cinquième lors de la finale[1].

Palmarès[modifier | modifier le code]

Date Compétition Lieu Résultat Épreuve Temps
2010 Jeux olympiques de la jeunesse Singapour 2e 100 m haies 13 s 46
2012 Championnats du monde juniors Barcelone 5e 100 m haies 13 s 54
2014 Jeux du Commonwealth Glasgow 5e 100 m haies 13 s 36
2015 Universiade Gwangju 3e 100 m haies 12 s 94
2017 Universiade Taipei 8e 100 m haies 14 s 82
2018 Jeux du Commonwealth Gold Coast 4e 100 m haies 13 s 07
Coupe continentale Ostrava 8e 100 m haies 13 s 50

Records[modifier | modifier le code]

Épreuve Temps Lieu Date
60 m haies En salle 8 s 10 Drapeau : États-Unis Portland
100 m haies Plein air 12 s 82 Drapeau : Australie Brisbane

Couverture médiatique[modifier | modifier le code]

Bien qu'elle n'ait pas remporté de titre aux 100 m haies lors des championnats du monde juniors d'athlétisme le , elle fit sensation par une vidéo, postée sur le réseau social YouTube, montrant son échauffement avant la course de qualification, puis la course elle-même, qu'elle remporta sans difficulté[2],[3].

Références[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]