Michelle Carter

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Carter.
Michelle Carter Portail athlétisme
Michelle Carter Istanbul 2012.jpg
Michelle Carter lors des Championnats du monde en salle 2012
Informations
Disciplines Lancer du poids
Nationalité Drapeau : États-Unis Américaine
Naissance (30 ans)
Lieu San José
Taille 1,75 m
Poids 116 kg
Entraîneur Michael Carter, Jon Drummond
Palmarès
Jeux olympiques 1 - -
Championnats du monde - - 1
Ligue de diamant - 2 3
Champ. du monde en salle 1 - 1
Jeux panaméricains - - 1

Michelle Carter (née le à San José) est une athlète américaine spécialiste du lancer du poids, championne olympique en 2016 à Rio.

Biographie[modifier | modifier le code]

Elle est la fille de Michael Carter, médaillé d'argent du lancer du poids aux Jeux olympiques de 1984[1].

Elle remporte les Championnats du monde juniors 2004 de Grosseto avec un jet à 17,55 m, devançant notamment la Russe Anna Avdeyeva et l'Allemande Christina Schwanitz. Étudiante à l'Université du Texas, elle se classe deuxième des Championnats des États-Unis 2005 et s'adjuge dès l'année suivante le titre NCAA du lancer du poids[2].

Elle remporte son premier titre national à l'occasion des sélections olympiques américaines 2008 de Eugene en signant un nouveau record personnel à 18,85 m. Mais l'Américaine est éliminée dès les qualifications lors des Jeux olympiques de Pékin avec la marque de 17,74 m[3].

Michelle Carter remporte les Championnats des États-Unis 2009 et signe le deuxième succès de sa carrière dans cette compétition. Elle participe aux Championnats du monde de Berlin, en août 2009, et se classe sixième de la finale avec un jet à 18,96 m. Lors de cette saison, elle dépasse pour la première fois de sa carrière la limite des 19 mètres en atteignant la marque de 19,13 m lors du meeting DN Galan de Stockholm.

Le 19 mars 2016, Carte est sacrée championne du monde en salle championnats du monde en salle de Portland avec un jet à 20,21 m à son dernier essai, nouveau record continental en salle. Elle devance la Hongroise Anita Marton (19,33 m) et la Néo-zélandaise Valerie Adams (19,25 m)[4].

Le 12 août 2016, lors des Jeux olympiques 2016, elle remporte la médaille d'or à son 6e essai, avec un lancer à 20,63 m, ce qui constitue son record personnel et le nouveau record des Etats-Unis[5].

Palmarès[modifier | modifier le code]

International[modifier | modifier le code]

Date Compétition Lieu Résultat Marque
2001 Championnats du monde jeunesse Debrecen 2e 15,23 m
2004 Championnats du monde juniors Grosseto 1re 17,55 m
2009 Championnats du monde Berlin 6e 18,96 m
2011 Jeux panaméricains Guadalajara 3e 18,09 m
Championnats du monde Daegu 9e 18,76 m
2012 Championnats du monde en salle Istanbul 3e 19,58 m
Jeux olympiques Londres 5e 19,42 m
Ligue de diamant 2e détails
2013 Championnats du monde Moscou 4e 19,94 m
Ligue de diamant 3e détails
2014 Championnats du monde en salle Sopot 5e 19,10 m
Coupe continentale Marrakech 2e 19,84 m
Ligue de diamant 3e détails
2015 Championnats du monde Pékin 3e 19,76 m
DécaNation Paris 1re 18,96 m
Ligue de diamant 2e détails
2016 Championnats du monde en salle Portland 1re 20,21 m
Jeux olympiques Rio de Janeiro 1re 20,63 m
Ligue de diamant 3e détails

National[modifier | modifier le code]

Records[modifier | modifier le code]

Épreuve Performance Lieu Date
Lancer du poids En plein air 20,63 m (NR) Drapeau : Brésil Rio de Janeiro 12 aout 2016
En salle 20,21 m (AR) Drapeau : États-Unis Portland 19 mars 2016

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (en) « Michelle Carter keeps it in the family », sur iaaf.org,‎ (consulté le 14 mai 2011)
  2. (en) « Biographie de Michelle Carter sur le site de l'USATF », sur usatf.org (consulté le 14 mai 2011)
  3. (en) « Fiche de Michelle Carter », sur sports-reference.com (consulté le 14 mai 2011)
  4. [1] Women's shot put final
  5. (fr) « Michelle Carter est sacrée championne olympique du poids » (consulté le 10 septembre 2016)

Liens externes[modifier | modifier le code]