Micheline La France

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Micheline La France
une illustration sous licence libre serait bienvenue
Biographie
Naissance
Décès
Voir et modifier les données sur Wikidata (à 69 ans)
MontréalVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Activité
Autres informations
Distinctions

Micheline La France (née à Montréal le et morte le (à 69 ans) à Montréal[1],[2]) est une femme de lettres québécoise.

Biographie[modifier | modifier le code]

Elle est l'auteur de romans et de recueils de nouvelles ainsi que de poésies (Tâche d'or au fond de l'œil, 2006)[3].

Dans certains de ses livres, elle met en scène le romancier Marc Léger, menant des enquêtes faussement policières : elles dérivent en fait sur la métaphysique et la littérature.

Œuvre[modifier | modifier le code]

Romans[modifier | modifier le code]

  • Bleue (1985)
  • Le Talent d'Achille (1990), réédition en 2001
  • Le Visage d'Antoine Rivière (1994), réédition en 2001
  • Le Don d'Auguste (2000), réédition en 2002

Recueils de nouvelles[modifier | modifier le code]

  • Le Fils d'Ariane et autres nouvelles (1986), réédition en 1996
  • Vol de vie (1992)

Poésie[modifier | modifier le code]

  • Tache d'or au fond de l'oeil (2006)

Autres publications[modifier | modifier le code]

  • Sur les routes du monde... en cercueil roulant (1977)
  • Denise Pelletier, ou, La folie du théâtre (1979)
  • Le Soleil des hommes (1980)

Honneurs[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. « L'écrivaine québécoise Micheline La France est décédée », sur Radio-Canada, le 23 juillet 2014.
  2. Catherine Lalonde, « L’auteure Micheline La France est décédée », sur Le Devoir, le 23 juillet 2014.
  3. « La France, Micheline : notice biographique, œuvres », sur litterature.org (ILE : l'Infocentre littéraire des écrivains québécois).