Micheline Coulombe Saint-Marcoux

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Micheline Coulombe Saint-Marcoux (, Notre-Dame-de-la-Doré, Québec, Canada - , Montréal, Canada à l'âge de 46 ans) était une compositrice de musique électroacoustique.

Micheline Coulombe Saint-Marcoux est née à Notre-Dame-de-la-Doré, dans la région du Lac Saint-Jean, au Québec, le 9 août 1938. Son enfance tout près de la nature, et la maison familiale où l'on chantait toujours, vont marquer sa manière d'explorer la voix (Arksalalartôq) et d'évoquer les paysages naturels (Moustières) dans ses dernières œuvres électroacoustiques.

Discographie[modifier | modifier le code]

Liste d'œuvres[modifier | modifier le code]

  • Alchera (1972-73), mezzo-soprano, flûte (piccolo), clarinette, trombone, violon, violoncelle, clavecin (orgue Hammond), bande et lumières
  • Arksalalartôq (1970-71)
  • Arksalalartôq (1970-71, 76), voix, interprète et bande
  • Bernavir (1970)
  • Chut (1969)
  • Comment Wang-Fô fut sauvé (1982-83), musique de scène; flûte, cor, violocelle, piano, percussions, ondes Martenot et bande
  • Constellation I (1981)
  • Contrastances (1971)
  • Miroirs (1975), clavecin et bande
  • Moustières (1971)
  • Regards (1978), hautbois, clarinette, trombone, harpe, piano, percussions, alto, violoncelle, contrebasse et bande
  • Tel qu'en Lemieux (1973), bande sonore pour le film documentaire de Guy Robert (OFQ #7829)
  • Trakadie (1970), percussions et bande
  • Transit (1984), mezzo-soprano, soprano, quatuor vocal, flûte, trombone, percussions, violoncelle, ondes Martenot et bande
  • Zones (1971-72)

Liens externes[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]