Micheletto Attendolo

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
L'attaque décisive de Micheletto da Cotignola à San Romano, un des trois tableaux de La Bataille de San Romano de Paolo Uccello. Musée du Louvre, Paris.

Micheletto Attendolo da Cotignola (Cotignola, v. 1370 - Pozzolo Formigaro, v. 1463) était un condottiere italien du XVe siècle.

Biographie[modifier | modifier le code]

Né à Cotignola, en Émilie-Romagne, il est un cousin du plus célèbre Muzio Attendolo Sforza. Avec ce dernier et Francesco Sforza, il fut emprisonné à Naples en décembre 1415 par la reine Jeanne II de Naples au service de laquelle il lutta en 1424 dans les Abruzzes contre Braccio da Montone : Après la noyade de Muzio, il commanda l'avant-garde de l'armée lors de la "bataille d'Aquila".

Entré au service du papeMartin V et de la République florentine, son attaque a été décisive lors de la Bataille de San Romano en 1432 contre les Siennois.

Après la signature du traité entre le pape Eugène IV et Jeanne en 1434, Micheletto Attendolo a été nommé Gran Conestabile (commandant en chef) du royaume de Naples. En 1435 il entra au service de René d'Anjou prétendant au royaume de Naples. Il remporta contre Niccolò Piccinino la bataille d'Anghiari (1440). L'année suivante, il a remplacé Gattamelata comme chef suprême de l'armée vénitienne. Il affronta Sforza, qui conduisait l'armée de la Republique Ambrosienne de Milan à la bataille de Caravage (15 septembre 1448) où il fut sévèrement vaincu.

Après ce revers Attendolo perdit son poste et a été confiné à Conegliano.

Vieux et oublié, il mourut dans son fief de Pozzolo Formigaro (Piémont) en 1463.

Sources[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Claudio Rendina, Capitani di ventura, Rome, Newton Compton, 1994.