Michele Sindona

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Michele Sindona
une illustration sous licence libre serait bienvenue
Biographie
Naissance
Décès
Voir et modifier les données sur Wikidata (à 65 ans)
VogheraVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Formation
Activité
Autres informations
Membre de
Condamné pour

Michele Sindona (né à Patti, le et mort à Voghera, le ) est un banquier et criminel italien que le pape Paul VI avait nommé conseiller financier du Vatican et comme membre du conseil d'administration de l'Institut pour les œuvres de religion. Il fut membre de la « Loge P2 », une loge maçonnique dirigée par Licio Gelli[1].

Biographie[modifier | modifier le code]

Une enquête du juge italien Ferdinando Imposimato soutient que Michele Sindona était depuis 1957 le banquier de la Mafia sicilienne, la Cosa Nostra, et que les services du Vatican reconnaitront plus tard « avoir été dupé par cet imposteur ». Sindona était également impliqué dans l'assassinat en 1979 de l'avocat Giorgio Ambrosoli. Il sera condamné en 1986 à la prison à vie, comme commanditaire de cet assassinat.

Incarcéré dans la prison de haute sécurité de Voghera, Sindona promet des révélations mais meurt mystérieusement empoisonné dans sa cellule avant de dire un mot (en absorbant un café contenant du cyanure[2]).

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Pourquoi le « Banquier de Dieu » devait être réduit au silence
  2. 1986 dans le monde, article publié dans Le Monde du 4 janvier 1987 par Édouard Masurel

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Geschäfte mit dem Vatikan. Die Affäre Sindona., Tosches N., München 1987. (ISBN 3426039702)
  • In nome di Dio, Yallop David, Pironti Editore, Napoli, 1985
  • Il mistero Sindona: le memorie e le rivelazioni di Michele Sindona, Tosches N., SugarCo, 1986
  • Soldi Truccati, i segreti del sistema Sindona, Lombard, Feltrinelli, 1980
  • Corrado Stajano. Un eroe borghese. Il caso dell'avvocato Ambrosoli assassinato dalla mafia politica, Torino, Einaudi, 1995
  • Carlo Lucarelli. Misteri d'Italia. I casi di Blu notte. Torino, Einaudi, 2002. (ISBN 88-06-15445-1)
  • Gianni Simoni, Giuliano Turone. Il caffè di Sindona. Un finanziere d'avventura tra politica, Vaticano e mafia, Milano, Garzanti, 2009. (ISBN 978-88-11-62051-8)
  • Umberto Ambrosoli. Qualunque cosa succeda. Storia di un uomo libero. Sironi, 2009

Filmographie[modifier | modifier le code]

  • Un eroe borghese. Michele Placido, avec F. Bentivoglio, M. Placido, Italie, (1995).

Liens externes[modifier | modifier le code]