Michele Mascitti

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
image illustrant un compositeur image illustrant italien
image illustrant un musicien image illustrant italien
Cet article est une ébauche concernant un compositeur italien et un musicien italien.

Vous pouvez partager vos connaissances en l’améliorant (comment ?). Pour plus d’informations, voyez le projet musique classique.

Michele Mascitti.
Aquarelle de Marie Anne Doublet (1726).

Michele Mascitti, né en 1664 à Villa Santa Maria dans les Abruzzes et mort le à Paris, est un violoniste et compositeur italien.

Biographie[modifier | modifier le code]

Michele Mascitti reçut son éducation musicale de Pietro Marchitelli (1643-1729), violoniste à la cour royale de Naples, ainsi que, probablement, de Corelli au théâtre San Bartolomeo. Puis il fut engagé comme violoniste dans l'orchestre royal.

Son tempérament voyageur l'amena à parcourir tout d'abord l'Italie, puis l'Europe musicale. Il séjourna quelque temps en Allemagne, puis aux Pays-Bas. À partir de 1704, il se fixa définitivement à Paris où il francisa son prénom en Michel et où il se fit naturaliser français en 1739. Il se plaça successivement sous la protection de grands personnages : le cardinal Ottoboni, le duc d'Orléans, le duc-électeur de Bavière.

À Paris, il publia neuf recueils de sonates. De son vivant, il jouit d'une renommée comparable à celles d'Albinoni ou de Corelli. Ses compositions sont principalement dans le style italien, mais incorporent aussi des éléments de l'esthétique française. Elles présentent une harmonie très innovante.

Ouvrages publiés[modifier | modifier le code]

  • 12 sonates en trio Opus 1
  • 15 sonates de chambre avec violon et basse continue Opus 2
  • 12 sonates de chambre avec violon et violoncelle ou clavecin Opus 3 (Paris, 1722)
  • 14 sonates en trio Opus 4
  • 12 sonates Opus 5 (n° 12 « Psyché »)
  • 4 concerts à six Opus 6 (Paris, 1727)
  • 8 sonates de chambre avec violon et basse continue Opus 7
  • 12 sonates Opus 8 (1731)
  • Sonates avec violon et basse continue Opus 9

Sur les autres projets Wikimedia :

Liens externes[modifier | modifier le code]