Michel de M'Uzan

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Michel de M'Uzan
Portrait de Michel de M'Uzan
Biographie
Naissance Voir et modifier les données sur Wikidata
à ParisVoir et modifier les données sur Wikidata
Décès
à Paris
Pays de nationalité FranceVoir et modifier les données sur Wikidata
Thématique
Profession Psychanalyste et psychiatreVoir et modifier les données sur Wikidata

Michel Émile de M'Uzan est un neuropsychiatre et un psychanalyste français, membre fondateur de l'école de psychosomatique de Paris (IPSO), né à Paris en octobre 1921[1] et mort le , à 96 ans.

Parcours de formation et travaux de recherche[modifier | modifier le code]

Il devient docteur en médecine en 1948, avec une thèse sur Franz Kafka. Il fait une analyse didactique avec Maurice Bouvet, puis entreprend ses contrôles avec Sacha Nacht, et commence son travail en psychosomatique en 1954, au CNRS qu'il quittera en 1963, année où il sera nommé Attaché de consultation comme psychanalyste-psychosomaticien à l'hôpital Bichat jusqu'en 1975. Il devient membre de la Société psychanalytique de Paris en 1962. Il est Directeur de l'Institut de psychanalyse de Paris (1969-1971) et en 1972, avec Pierre Marty, Christian David, Michel Fain, Denise Braunschweig-Demay et Catherine Parat, il fonde à Paris l'Institut de psychosomatique. Avec Christian David et Serge Viderman, il est codirecteur de la Revue française de psychanalyse (PUF) de 1970 à 1980. Depuis 1972, il est codirecteur de la collection "Le fil rouge" (section 1 "Psychanalyse"), PUF, d'abord avec C. David et S. Viderman, puis avec Paul Denis et Françoise Coblence. Il a rencontré en 1941 Marthe Robert qui est devenue sa première épouse. En 1986, il rencontre Murielle Gagnebin qui deviendra son épouse en 2001.

Il fut le psychanalyste d'écrivains comme Georges Pérec ou Marie Cardinal[2]. Il meurt le à Paris[2],[3].

Œuvres[modifier | modifier le code]

  • Anthologie du délire, Monaco, Le Rocher, 1956.
  • Le Rire et la poussière, Paris, Gallimard, 1962, (roman), (OCLC 300878438).
  • Les Chiens des rois, Paris, Gallimard, 1954, (roman).
  • De l'art à la mort, Paris, Gallimard, 1977, 1994, coll. "Tel", (ISBN 2070700135).
  • Celui-là, Paris, Grasset, 1994, (roman), (ISBN 2246491916).
  • La Bouche de l'inconscient, Paris, Gallimard, 1994, coll. "Connaissance de l'inconscient", (ISBN 2070737713).
  • avec Pierre Marty et Christian David, L'investigation psychosomatique, Paris, PUF, 1963,1994; éd. poche, Paris, PUF, 2003, 2010, coll. "Quadrige", (ISBN 2130585396).
  • Aux confins de l'identité, Paris, Gallimard, 2005, coll. "Connaissance de l'inconscient", (ISBN 2070775313).
  • L'Inquiétude permanente, Paris, Gallimard, 2015, coll. "Connaissance de l'inconscient". ISBN 9782070149841

Annexes[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Clarisse Baruch, Nouveaux développements en psychanalyse : autour de la pensée de Michel de M'Uzan, Sèvres, EDK, 2011, coll. "Pluriels de la psychè".
  • François Duparc, L'art du psychanalyste : autour de l'œuvre de Michel de M'Uzan, Lausanne, Delachaux et Niestlé, 1998.
  • Murielle Gagnebin, Michel de M'Uzan, Paris, PUF, 1996, coll. "Psychanalystes d'aujourd'hui", (ISBN 2130477704).
  • Murielle Gagnebin et al., Michel de M'Uzan ou le saisissement créateur : autour de l’œuvre théorique et fictionnelle, suivi de Réponses de Michel de M'Uzan et d'un texte littéraire, La juste réponse, Champ Vallon, 2012.
  • (collectif) Michel de M'Uzan, Jacques André, Maurizio Balsamo, Françoise Coblence, La chimère des inconscients, et Débats avec Michel de M'Uzan, Paris, PUF, coll. "Bibliothèque de psychanalyse", 2008, (ISBN 2130562981).

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Michel Émile de M'Uzan dont l'acte de naissance a été rédigé le 8 octobre 1921 dans la table décennale des naissances de 1913-1922 du 14e arrondissement de Paris.
  2. a et b https://www.lemonde.fr/disparitions/article/2018/01/11/deces-du-psychanalyste-michel-de-m-uzan_5240400_3382.html
  3. « Décès du psychanaliste Michel de M'Uzan », sur Livres Hebdo, (consulté le 11 janvier 2018)

Liens externes[modifier | modifier le code]