Michel de La Vigne

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Michel de La Vigne
Biographie
Naissance
Décès
Activité

Michel de La Vigne, né à Vernon en 1588 et mort le 14 juin 1648, est un médecin français.

Biographie[modifier | modifier le code]

Échevin de Vernon sous la Ligue, son père l'envoya à Paris chez un oncle qui était aumônier du Roi. Élève prodige, il professa la rhétorique avant même d'avoir fini ses études de médecine et fut obligé, pour obtenir son bonnet de docteur, d'attendre l'âge prescrit par les statuts de la Faculté.

Reçu médecin en 1614, il se fit une solide réputation dans le traitement des fièvres. Louis XIII l'appela près de lui et ne voulut plus d'autre médecin pendant sa dernière maladie. Élu doyen de la Faculté de médecine de Paris, Lavigne plaida pour elle contre les médecins étrangers et obtint en sa faveur un arrêt du Parlement en 1644.

Sa fille et poétesse Anne de La Vigne était très liée avec René Descartes. Son fils Claude de La Vigne, médecin lui aussi, était en revanche un homme médiocre. Michel de La Vigne a dit des deux : « Quand j'ai fait ma fille, je pensais faire un fils ; et quand j'ai fait mon fils, je pensais faire une fille ! »

Publications[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Ferdinand Hoefer, Nouvelle Biographie générale, t. 22, Paris, Firmin-Didot, 1862, p. 1015

Liens externes[modifier | modifier le code]