Michel Tronc

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Michel Tronc (en occitan et en graphie classique Miquèu Tronc) est un écrivain provençal de langue d'oc du XVIe siècle, né à Salon-de-Provence.

Il est l'auteur de Las Humours à la lourguino. Selon le critique occitan Robèrt Lafont[1], il pourrait avoir fait partie d'un groupe de poètes provençaux (appelé la Manada) qui se serait opposé à un autre grand poète provençal de l'époque : Louis Bellaud et à son groupe des Arquins.

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Auguste Brun, Poètes provençaux du XVIe siècle. Textes inédits, Éditions Ophrys, Faculté des lettres, Aix-en-Provence, 1957[2].
  • Catharina C. Jasperse, Las Humours a la Lorgina, L'Astrado, 1978[3],[4].
  • Anatole Cristian, Lafont, Robert, Nouvelle histoire de la littérature occitane, Paris, PUF, 1970.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Google books in L'État et la langue, p.163Op. cit. (312)
  2. Worldcat [1]
  3. Worldcat [2]
  4. Google books [3]

Liens externes[modifier | modifier le code]