Michel Thévoz

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Michel Thévoz
Michel Thévoz.jpg

Portrait par Emilienne Farny (1996).

Biographie
Naissance
Nationalité
Activité
Conjoint

Michel Thévoz, né à Lausanne en 1936, est un écrivain, historien de l'art, philosophe, conservateur de musée et enseignant vaudois.

Biographie[modifier | modifier le code]

Michel Thévoz est licencié en lettres à l'université de Lausanne, et diplômé de l'Ecole du Louvre à Paris. Historien de l'art, il est conservateur au Musée cantonal des beaux-arts de Lausanne de 1955 à 1975. En 1976, il est à l'initiative de la création de la Collection de l'Art Brut à Lausanne dont il prend la direction jusqu'à sa retraite en 2001.

Professeur honoraire à l'Université de Lausanne, Michel Thévoz a publié une vingtaine d’ouvrages, parmi lesquels L'Art Brut (Skira, 1975), Le corps peint (Skira 1984), Dubuffet (Skira 1986), Requiem pour la folie (La Différence), Le miroir infidèle (Éditions de Minuit, 1996), et L’esthétique du suicide (Minuit 2003) ainsi que de nombreux articles concernant principalement l'Art Brut.

Dans ses essais, Michel Thévoz s'intéresse plus particulièrement à des phénomènes borderline tels que l'académisme, l'art des fous, le suicide, le spiritisme, le reflets des miroirs... Louis Soutter ou l'écriture du désir (L'Age d'Homme, 1974) en passant par Art, folie, LSD, graffiti, (L'Aire, 1980) et beaucoup d'autres encore.

En 2002, Michel Thévoz est le commissaire et l'auteur du catalogue de l'exposition Jean Lecoultre.

Publications[modifier | modifier le code]

  • Louis Soutter ou l'écriture du désir, Lausanne, L'Age d'Homme,
  • Le langage de la rupture, Paris, PUF,
  • Les écrits bruts, Paris, PUF,
  • Collectif, Fascicules de la Collection de l'art brut - Nos 10 à 22, Lausanne, Collection de l'Art brut, 1977-2007
  • L'académisme et ses fantasmes, Paris, Ed. de Minuit,
  • Art, Folie, LSD, Graffiti, etc., Lausanne, L'Aire,
  • Dubuffet, Genève, Skira,
  • Le théâtre du crime. Essai sur la peinture de David, Paris, Ed. de Minuit,
  • Art Brut, psychose et médiumnité, Paris, La Différence,
  • Requiem pour la folie, Paris, La Différence,
  • L'esthétique du suicide, Paris, Ed. de Minuit,
  • Tout va bien, Lausanne, Favre,
  • L'Heure d'hiver, Lausanne, Favre,
  • Jacqueline Oyex, Gollion, Infolio,
  • Josef Hofer, Gollion, Infolio,
  • Émilienne Farny et l'oiseau noir, Lausanne, art&fiction, (ISBN 978-2-940377-89-3)
  • L’Art comme malentendu, Paris, Les Éditions de Minuit,

Sources[modifier | modifier le code]