Michel Seymour

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
image illustrant le Québec image illustrant un philosophe
Cet article est une ébauche concernant le Québec et un philosophe.

Vous pouvez partager vos connaissances en l’améliorant (comment ?) selon les recommandations des projets correspondants.

Michel Seymour
une illustration sous licence libre serait bienvenue
Biographie
Naissance
Nationalité
Activité

Michel Seymour (né en 1954 à Montréal) est un philosophe et un professeur québécois. Il enseigne à l'Université de Montréal depuis 1990.

Après avoir étudié à l'Université du Québec à Montréal puis obtenu son doctorat à l'Université de Trois-Rivières en 1986, doctorat qu'il a rédigé en partie à Oxford, il poursuit ses recherches à l'Université de Californie à Los Angeles et devient boursier du Canada. Il a présidé la Société de Philosophie du Québec de 1994 à 1996 [1].

Seymour a publié dans plusieurs revues philosophiques, dont Journal of Philosophy et Philosophical Studies. Il s'est surtout intéressé à la philosophie politique, à la philosophie du langage et à la philosophie de l'esprit.

Ouvrages publiés[modifier | modifier le code]

  • Une nation peut-elle se donner la constitution de son choix, 1992
  • Pensée, langage et communauté. Une perspective anti-individualiste, 1994
  • La Nation en question, 1999
  • Nationalité, citoyenneté et solidarité, 1999
  • Le Pari de la démesure, 2001
  • L'Institution du langage, 2005
  • Profession: Philosophe, 2006 Disponible en texte intégral dans Les Classiques des sciences sociales.
  • De la tolérance à la reconnaissance, 2008
  • Une idée de l'université. Propositions d'un professeur militant, 2013

Honneurs[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]