Michel Robida

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Michel Robida
Naissance
Paris, France
Décès (à 81 ans)
Activité principale
Distinctions
Auteur
Langue d’écriture français

Michel Robida, né en 1909 à Paris et mort le , est un journaliste et écrivain français.

Biographie[modifier | modifier le code]

Perdant malheureux, avec Botemry – racontant la vie d'une famille de vieux socialistes bretons disciples de Proudhon –, contre Anne-Marie Monnet qui reçoit le prix Femina en 1945 pour son roman Le Chemin du soleil[1], Michel Robida est en le lauréat l'année suivante en 1946 pour Le Temps de la longue patience.

Œuvre[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]