Michel Redolfi

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Michel Redolfi
une illustration sous licence libre serait bienvenue
Biographie
Naissance
Nationalité
Activité
Autres informations
Mouvement
Site web

Michel Redolfi ( à Marseille en France - ) est un compositeur français contemporain.

Direction de studios[modifier | modifier le code]

À l'issue d’études musicales classiques, Michel Redolfi se spécialise dans la création électroacoustique et participe activement à la fondation du Groupe de Musique Expérimentale de Marseille, le GMEM, en 1969.

À partir de 1973, il développe sa carrière aux États-Unis dans les studios de l’Université du Wisconsin, au California Institute of the Arts et surtout comme chercheur à l'Université de Californie à San Diego, où il réside jusqu’en 1984. À son retour en France, en 1986, il est nommé à la tête des studios nationaux du CIRM à Nice. Il est également jusqu’en 1998, directeur du festival de Musiques Actuelles MANCA de Nice, rendez-vous international de la création sonore alternative.

Depuis 2002, il crée et dirige le studio Audionaute, axé sur la création multimédia et le design son.

La musique subaquatique[modifier | modifier le code]

Durant sa période américaine, Michel Redolfi fonde le concept des musiques subaquatiques, un projet innovant dont les recherches seront soutenues par l’Université de Californie et le Ministère de la Culture. Diffusées par des équipements submergés en pleine mer ou en piscine, ses musiques spécifiquement créées pour le médium invitent le public à flotter ou s’immerger au cœur du son : Sonic Waters, premier concert subaquatique en 1981, dans la Baie de San Diego et au Festival International d'Art Contemporain de La Rochelle. L’opéra subaquatique Crysallis en 1992 consacre internationalement le genre (soprano Yumi Nara). En 25 ans de représentations et installations, plusieurs dizaines de milliers de personnes ont vécu l’expérience d’une nouvelle écoute, ludique et futuriste, en Europe, aux États-Unis et en Australie (Brisbane et Sydney Festival, 1998).

Nouvelle création subaquatique pour la Biennale de Venise en septembre 2006.

Design son[modifier | modifier le code]

L’intérêt de Michel Redolfi pour la musique contemporaine hors les murs et pour de larges audiences le destine à la conception sonore pour des espaces publics : Parcours et identité sonore pour le Centre de la Mer Nausicaä (évolutif depuis 1991), le Parc de La Villette et la Cité des sciences et de l'industrie, la Fondation Maeght, le Parc de la Mer Marineland, l’Exposition Universelle de Séville, Lille 2004. Son studio Audionaute doté d’une équipe pluridisciplinaire conçoit la « Cité du Son » dans le Cher (2001/2004).

En 2007, le design musical du tramway de Nice lui est confié. En 2012, il a réalisé celui du tramway de Brest.

Les multipistes de la composition[modifier | modifier le code]

Son itinéraire « multipistes » se recentre régulièrement sur une intense pratique des musiques concrètes et électroniques, œuvres de concert en forme de spectacle de sons spatialisés, faisant fréquemment appel à une dimension multimédia : Trente pièces dont Pacific Tubular Waves, Desert Tracks, Sonic Waters 2, Jazz d'après Matisse, Appel d'Air, Jungles, Mata-Pau, Songes Drôlatiques, Carnets du Kerala, L’Ombre de la Méduse, Vox in Vitro.

Les œuvres de Redolfi sont discographiées et éditées par Radio France, l'INA-GRM, Cézame, Audionaute.

Son répertoire comprend également des :

  • pièces vocales et instrumentales pour les solistes Yumi Nara, Michael Lonsdale, Thomas Bloch, Pierre-Yves Artaud, Jean-Paul Celea, Steve Shehan, Susan Belling, Jean-Pierre Drouet ;
  • musiques pour la danse : chorégraphes Patrice Barthès, Roland Petit, Brigitte Lefebvre, Jean Marc Matos ;
  • designs son pour le cinéma d’animation : William Latham ;
  • créations radiophoniques : Walkdog série pour France Culture, Riviera Roulette pour la WDR-Cologne ;
  • livres-disques d’art : Jungle et Berceuses en collaboration avec les peintres Hervé Di Rosa et Corneille, commandes du Musée d’Art Moderne de la ville de Paris et éditées par Albin Michel ;

Les compositions de Michel Redolfi sont programmées régulièrement par des festivals nationaux et internationaux :

  • Ars Electronica à Linz ;
  • Biennale de Venise ;
  • Sydney Festival ;
  • Musica à Strasbourg ;
  • Gaudeamus à Amsterdam ;
  • Cycle Acousmatique de l’INA-GRM ;
  • 38° Rugissants de Grenoble ;
  • Royal Festival Hall à Londres ;
  • Présences à Radio France ;
  • La Scala de Milan ;
  • Musiques en Scène à Lyon ;
  • Why Note à Dijon ;
  • Festival Capuchos de Lisbonne ;
  • Cal Arts Festival de Los Angeles.

Récompenses[modifier | modifier le code]

  • Médaille de la SACEM 1988
  • Faust d'Or 1994
  • Prix international Ars Electronica 1994 et 1996

CD édités par Radio France, l’INA-GRM et le label Audionaute[modifier | modifier le code]

  • Vox in Vitro — Radio France, collection Signature, distribution Harmonia Mundi ( récitant Michael Lonsdale, chant Suzan Belling )
  • Desert Tracks / Too Much Sky / Pacific Tubular Waves — Collection INA-GRM, 1988
  • Appel d'Air / Jazz, d'après Matisse / Portrait de Jean-Paul Celea — Collection INA-GRM, 1993
  • Nausicaa, intégrale des musiques pour le Centre National de la Mer — AUDIONAUTE, 2011

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]