Michel Philippot

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Philippot.

Michel Philippot (né à Verzy le , et mort à Vincennes le ) est un compositeur français.

Biographie[modifier | modifier le code]

Il est metteur en ondes à la Radiodiffusion Française puis RTF de 1949 à 1959, adjoint à la direction de France Culture en 1961[1]. Il entre à l'INA en 1975, et fonde en 1989 la filière Formation supérieure aux métiers du son[2]. Ami de Raymond Queneau, il est invité d'honneur de l'Oulipo en 1967.

Œuvres[modifier | modifier le code]

Il compose des pièces symphoniques, concertantes, de la musique de chambre et de la musique concrète.

  • Carrés magiques
  • Transformations triangulaires
  • Sonate, pour orgue dédiée à Jean Guillou


Bibliographie[modifier | modifier le code]

Il participe à l'élaboration de l'Encyclopædia Universalis en écrivant un article sur la composition musicale en 1974. Il explique ainsi l'évolution de cette dernière au fil du temps.

Recueil des Ecrits - Deux volumes - Collection Pensée Musicale dirigée par Jean-Michel Bardez - Introduction de François Nicolas - Editions Delatour-France 2009

Discographie[modifier | modifier le code]

  • Étude n·1 Disque Ducretet-Thomson (Collection UNESCO) 320 C 102
  • Ambiance n·2 - Texte "Toast Funèbre" de Stéphane Mallarmé - récitante Nelly Delmas.
  • Quatuor à Cordes n·2 - Quatuor ENESCO. Disque REM 311060
  • Sonate - Jean Guillou. Disque Philips L'Orgue du 20e siècle

Notes et références[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]