Michel Philippot

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Michel Philippot
une illustration sous licence libre serait bienvenue
Biographie
Naissance
Décès
Voir et modifier les données sur Wikidata (à 71 ans)
VincennesVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Activités
Autres informations
A travaillé pour
Mouvement

Michel Philippot (né à Verzy le , et mort à Vincennes le ) est un compositeur français.

Biographie[modifier | modifier le code]

Il est metteur en ondes à la Radiodiffusion Française puis RTF de 1949 à 1959, adjoint à la direction de France Culture en 1961[1]. Il entre à l'INA en 1975, et fonde en 1989 la Formation supérieure aux métiers du son au Conservatoire national supérieur de musique de Paris[2]. Ami de Raymond Queneau, il est invité d'honneur de l'Oulipo en 1967.

Œuvres[modifier | modifier le code]

Il compose des pièces symphoniques, concertantes, de la musique de chambre et de la musique concrète.

  • Carrés magiques
  • Transformations triangulaires
  • Sonate pour orgue, dédiée à Jean Guillou

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Il participe à l'élaboration de l'Encyclopædia Universalis en écrivant un article sur la composition musicale en 1974. Il explique ainsi l'évolution de cette dernière au fil du temps.

Recueil des Écrits - Deux volumes - Collection Pensée Musicale dirigée par Jean-Michel Bardez - Introduction de François Nicolas - Éditions Delatour-France 2009

Discographie[modifier | modifier le code]

  • Étude n·1 Disque Ducretet-Thomson (Collection UNESCO) 320 C 102
  • Ambiance n·2 - Texte "Toast Funèbre" de Stéphane Mallarmé - récitante Nelly Delmas.
  • Quatuor à Cordes n·2 - Quatuor ENESCO. Disque REM 311060
  • Sonate - Jean Guillou. Disque Philips L'Orgue du 20e siècle

Notes et références[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]