Michel Pastor

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Pastor.
Michel Pastor
une illustration sous licence libre serait bienvenue
Biographie
Naissance
Décès
Voir et modifier les données sur Wikidata (à 70 ans)
MonacoVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Activité
Père
Mère
Emilie Louise Brianti
Fratrie
Hélène Pastor
Victor Pastor (en)Voir et modifier les données sur Wikidata
Parentèle
Autres informations
Distinction

Michel Pastor, né le en Principauté de Monaco, et mort le [1] est un homme d'affaires monégasque. Grand collectionneur d’art et consul du Pérou à Monaco, il fonde en 1983 la Maison de l’Amérique latine. De 2004 à 2008, il préside l’AS Monaco.

Biographie[modifier | modifier le code]

Famille et origines[modifier | modifier le code]

Le grand-père de Michel Pastor, Jean-Baptiste, était un tailleur de pierre originaire de la Ligurie. En 1926, il crée l'entreprise de travaux publics J.B. Pastor & fils à Monaco qui fut notamment chargée par le prince Louis II de construire le premier stade monégasque, l'actuel Stade Louis-II, et le chantier d'adduction d'eau pendant la seconde Guerre mondiale. Le père de Michel Pastor, Gildo, devint quant à lui promoteur, et investit très tôt dans le foncier à Monaco[2].

Au décès du patriarche Gildo en 1990, ses trois enfants, Victor (1936-2002), Hélène (1937-2014) et Michel (1943-2014), héritent d'un patrimoine immobilier de 500 000 mètres carrés (15 % du parc immobilier total monégasque) estimé à 19 milliards d'euros.

De son épouse Sylliane, il eut 1 enfant: Fabrice (1971).

De son épouse Catherine, il eut 4 enfants : Alexandra (1976), Delphine (1977), Emilie-Sophie (1981) et Jean-Baptiste (1984).

Il était le beau-père du chanteur David Hallyday, qui a épousé sa fille Alexandra en 2004[3].

Carrière[modifier | modifier le code]

En janvier 1964, Michel Pastor prend ses fonctions au sein du groupe familial[4].

Au milieu des années 1980, il est le responsable de la société monégasque Edimo qui édite Théâtre magazine[5], publication dont Paul Chambrillon fut le rédacteur en chef et auquel a contribué notamment Jean-Pierre Thiollet.

En 1990, au décès de son père, Michel Pastor hérite du Centre immobilier Pastor (CIP), société chargée de la gestion locative et de la rénovation du parc immobilier familial[6].

À partir de 1993, Michel Pastor entre dans le capital d’Hédiard[7]. Il en devient propriétaire en 1995 après avoir racheté à Elf Aquitaine et Orcofi 67% du holding Hédiard SA qui gère 88 % de la société Hédiard.

En 1997, il rachète John Taylor, une agence immobilière implantée sur la Côte d’Azur, afin d’étendre ses activités au-delà du Rocher[2].

En juin 2004, il prend la présidence du club de football de l'AS Monaco, et ce jusqu’en avril 2008[1].

En 2007, il revend Hédiard à la société LuxAdvor, alors contrôlée par l'homme d'affaires russe Sergueï Pougatchev[8].

Collectionneur d’art[modifier | modifier le code]

Michel Pastor était un grand collectionneur d'art. A la présidence de la Maison de l’Amérique latine qu’il fonde en 1983, il organise régulièrement des soirées culturelles (“Nuit de l’Amérique latine”) et introduit les talents d’Amérique du Sud aux résidents de Monaco[9],[10].

En 1993, il rachète 50 % de la galerie d’antiquités Gismondi[2],[11]. À partir de 2001, il préside le forum Grimaldi, centre culturel monégasque avec lequel il organise en juillet 2003 l’exposition Super Warhol[12].

En 2002, Michel Pastor entre au capital de la maison de ventes aux enchères Artcurial[2].

Autres fonctions[modifier | modifier le code]

Prix et récompenses[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a et b Football. Décès de l'ex-président de l'AS Monaco Michel Pastor, Ouest France, 2 février 2014
  2. a, b, c, d et e Etienne Gernelle, Le boss de Monaco, Le Point, 18 janvier 2007
  3. « David Hallyday se marie », sur Actustar,
  4. Alain Leauthier, « Tous terrains », sur Libération.fr,
  5. a et b Milena Radoman, « L’adieu à Michel Pastor », sur Monaco Hebdo,
  6. Boris Thiolay, « Monaco: les fantômes de la maison Pastor », sur L'Express,
  7. « Epicerie de luxe : Hédiard cédé à un promoteur immobilier », sur L'économiste,
  8. « Hédiard devient russe », sur Europe 1,
  9. a et b « La maison de l'Amérique latine fête ses 25 ans », sur Le Petit Journal
  10. « Infonews - La Maison de l’Amérique latine fête ses 30 ans », sur AMP Monaco,
  11. « Les antiquités ont-elles un avenir ? », sur Artcotedazur.fr
  12. a et b « Disparition de Michel Pastor : émotion au Grimaldi Forum », sur Grimaldi Forum
  13. Michel Dotta succède à Franck Biancheri à la présidence de la CDE, CDE Monaco, 13 juillet 2009.
  14. a et b Quirinale website
  15. Michel Pastor décoré de la légion d'honneur, Nice Matin, 14 avril 2011
  16. a, b, c, d et e www.dansnoscoeurs.fr