Michel Parmentier

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Ne doit pas être confondu avec le footballeur Michel Parmentier.
Michel Parmentier
une illustration sous licence libre serait bienvenue
Naissance
Décès
Nationalité
Activité

Michel Parmentier (1938-2000) est un peintre français. Cofondateur[1], en 1966, du groupe BMPT, avec Daniel Buren, Olivier Mosset et Niele Toroni, sa démission est à l'origine de la dissolution du groupe en 1967.

Conceptuel radical, partisan d'un minimalisme allant jusqu'à la négation de la peinture, il s'arrêtera[2] de peindre entre 1968 et 1983.

Biographie[modifier | modifier le code]

Né à Paris en 1938.

Études :

  • Classe préparatoire, Cours Charpentier, Paris.
  • École des métiers d'art, Paris : atelier publicité (rencontre de Daniel Buren, Michel Nuridsany)
  • École des beaux-arts, Paris, 1961-1965 : atelier de Roger Chastel (rencontre de Pierre Buraglio, Vincent Bioulès, Joël Kermarrec, Jacques Poli, François Rouan, Claude Viallat, etc.)[3]

Prix Lefranc, 1963.

Expositions personnelles[modifier | modifier le code]

Sélection

  • Galerie H. Le Gendre, Paris, avril-mai 1965.
  • Galerie Liliane et Michel Durand-Deseert, Paris, 11 avril-16 mars 1978.
  • Galerie Liliane et Michel Durand-Deseert, Paris, 15 septembre-9 octobre 1984.
  • Centre national des arts plastiques, Paris, 20 septembre-31 octobre 1988.
  • « Présentation de l'œuvre 20.11.99 », galerie Jean Fournier, Paris, 2000.
  • « Rétrospective 1965-1991 », galerie Durand-Dessert, Paris, 7 septembre-16 novembre 2002.

Expositions collectives[modifier | modifier le code]

Sélection

  • XIIIe Salon de la jeune peinture, Musée d'art moderne de la ville de Paris, 1962
  • « Manifestation no 1 » groupe BMPT, travail en public pendant le vernissage, XVIIIe Salon de la jeune peinture, Musée d'art moderne de la ville de Paris, 3 janvier 1967
  • « Manifestation no 2 » groupe BMPT, décrochage des œuvres et départ vers 18h, XVIIIe Salon de la jeune peinture, Musée d'art moderne de la ville de Paris, 3 janvier 1967
  • « Manifestation no 3 » groupe BMPT, 4 toiles accrochées et distribution d'un tract, Musée des arts décoratifs, Paris, 2 juin 1967
  • « Manifestation no 4 » groupe BMPT, exposition avec projection diapos et bande sonore, IVe Biennale de Paris, Musée d'art moderne de la ville de Paris, septembre 1967
  • « Art Brussels » Galerie Jean Fournier : Dominique De Beir, Gilgian Gelzer, Simon Hantaï, Michel Parmentier, Tour et Taxis, Bruxelles, avril 2017.

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Michel Parmentier, catalogue de l'exposition (20 septembre-31 octobre), Paris, Centre national des arts plastiques, 1988. (ISBN 286-89-50-221)
  • Daniel Buren, Michel Parmentier, Propos délibérés, entretiens réalisés par Anne Baldessari les 11, 23 et 28 janvier 1990, Bruxelles, Palais des beaux-arts / Villeurbanne, Art éditions, 1991. (ISBN 2-905986-08-5)
  • Michel Parmentier, catalogue de l’exposition (mars), Paris, Carré des Arts du Parc floral, 1994.
  • « M.P. à G.M. (lettres & textes de Michel Parmentier 1991-2000) », Small Noise, n° 8, Bruxelles, 2001.
  • Michel Parmentier, Textes et entretiens, Paris, Blackjack, 2013. 280 p. (ISBN 978-2-918063-31-5)
  • Eric Suchère et Camille Saint-Jacques (dir.), Une rose est une rose. Michel Parmentier & pratiques contemporaines, Galerie Jean Fournier & Frac Auvergne, collection "Collection Beautés", 2016. (ISBN 9782953042979)
  • Michel Parmentier Décembre 1965 - 20 novembre 1999 – Une rétrospective - Loevenbruck 2016 256p. (ISBN 978-2-916636-07-8)

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Robert Maillard (dir.), 25 ans d'art en France 1960-1985, Centre National des Arts Plastiques - Larousse, Paris, 1986 (ISBN 2-03-509305-8) p. 304
  2. L'Humanité, Culture : La disparition de Michel Parmentier, article du 28 juin 2000 intégral (consulté le 10 juillet 2010).
  3. Jean-Marc Poinsot, « Histoire d'une œuvre inachevée », in Michel Parmentier, catalogue de l'exposition, Paris, centre national des arts plastiques, 1988, p. 15-27.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]