Michel Micombero

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Michel Micombero (1940 à Rutovu - 16 juillet 1983 à Mogadiscio), lieutenant-général et premier président du Burundi.

D'origine Tutsi, il renverse en 1966, alors qu'il est capitaine, le roi Ntare V du Burundi et proclame la république dont il devient le président. Instaurant une véritable dictature militaire, soutenu par le parti unique UPRONA et par la communauté Tutsi, il élimine physiquement dès 1969 l’élite politique Hutu, puis en 1971, réprime les libéraux Tutsis. En 1972, il massacre entre 100 000 et 300 000 Hutus. Tombant dans une dérive extrémiste, il est renversé en 1976 par le colonel Jean-Baptiste Bagaza et part en exil.

Sources[modifier | modifier le code]