Michel Ménard

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Michel Ménard
Illustration.
Michel Ménard
Fonctions
Président du groupe socialiste
au conseil départemental
de la Loire-Atlantique
En fonction depuis le
(5 ans, 8 mois et 1 jour)
Président Philippe Grosvalet
Prédécesseur Bernard Deniaud
Conseiller départemental
de la Loire-Atlantique

(élu dans le canton de Nantes-7)
En fonction depuis le
(5 ans, 8 mois et 1 jour)
Président Philippe Grosvalet
Prédécesseur Canton crée
Député de la Loire-Atlantique
Élu dans la 5e circonscription

(10 ans)
Élection 17 juin 2007
Réélection 17 juin 2012
Législature XIIIe, XIVe
Prédécesseur Robert Diat
Successeur Sarah El Haïry
Vice-président du
conseil général de la Loire-Atlantique

(11 ans)
Président Patrick Mareschal
Philippe Grosvalet
Successeur Christine Orain (Éducation)
Conseiller général de la Loire-Atlantique
(élu dans le canton de Nantes-8)

(14 ans et 11 jours)
Prédécesseur Guy Goureaux
Successeur Canton supprimé
Biographie
Date de naissance (59 ans)
Lieu de naissance Saint-Berthevin-la-Tannière (Mayenne)
Nationalité Drapeau de la France Français
Parti politique PS
Profession Professeur des écoles

Michel Ménard, né le à Saint-Berthevin-la-Tannière (Mayenne), est un homme politique français. Membre du Parti socialiste, il est député de la cinquième circonscription de la Loire-Atlantique de 2007 à 2017 et conseiller départemental depuis 2001.

Biographie[modifier | modifier le code]

Fils d’agriculteurs, Michel Ménard s'engage dès ses 18 ans dans les mouvements de jeunesse et d'éducation populaire. Après une scolarité au lycée Ambroise-Paré de Laval et une formation d’instituteur à Nantes, il effectue un service civil de deux ans dans une fédération d'Éducation populaire de la Loire-Atlantique. Il y reste ensuite comme salarié jusqu’en 2007, exerçant diverses fonctions, toujours en lien avec la jeunesse et l’économie sociale et solidaire. En 2011, Michel Ménard rédige un essai : Education populaire, le temps de l'engagement dans lequel il fait des propositions pour faire évoluer l'éducation populaire[1].


Parcours politique[modifier | modifier le code]

Au parti socialiste[modifier | modifier le code]

Adhérent du Parti socialiste depuis 1986 et exerce des fonctions électives depuis 1995.

Lors de la primaire citoyenne de 2017, il soutient la candidature de Manuel Valls[2].

Mandat locaux[modifier | modifier le code]

Elu conseiller municipal de Nantes dans l'équipe de Jean-Marc Ayrault en 1995, il démissionne de son mandat en 2007 suite aux élections législatives.

Michel Ménard est conseiller général de Loire-Atlantique depuis 2001.

Vice-président du Conseil général de 2004 à 2015, il est délégué aux sports, à la jeunesse et à l'éducation populaire jusqu'en 2011, puis délégué à l'éducation de 2011 à 2015.

En 2007, il est élu député de la 5e circonscription de Loire-Atlantique.

Depuis 2011, il est président de l'Office public de l'habitat de Loire-Atlantique, Habitat 44.

De 2010 à 2013, il a présidé le conseil d'école de l'IUFM des Pays de la Loire.

Aux élections départementales de 2015, en binôme avec la conseillère sortante Catherine Touchefeu, il est élu conseiller départemental (Nantes-7) avec 76,27 % des suffrages exprimés et est désigné président du groupe majoritaire Loire-Atlantique à Gauche.

En juin 2019, il est élu président de la Caisse de garantie du logement locatif social[3].

Au parlement[modifier | modifier le code]

Député de 2007 à 2017[modifier | modifier le code]

Candidat du Parti socialiste, Michel Ménard est élu en juin 2007 dans la cinquième circonscription de Loire-Atlantique, battant Robert Diat (député UMP sortant, qui avait remplacé Edouard Landrain, décédé en cours de mandat). Michel Ménard est réélu en 2012, sur une circonscription redécoupée, qui comptait alors les cantons de Carquefou, La Chapelle-sur-Erdre, Ligné, Nantes-8 et Nort-sur-Erdre.

Michel Ménard était vice-président de la Commission des Affaires culturelles et de l’Éducation de l'Assemblée nationale. Il a fait également partie de la mission d'information sur la gouvernance et le financement des structures associatives et participe aux travaux de plusieurs groupes d’études, notamment sur les thématiques de l'éducation, de la vie associative, de l'économie sociale et solidaire (ESS), du sport et du logement.

Il a à son actif deux rapports d'information, le premier, en 2013, concernait l'accessibilité des jeunes aux séjours collectifs et de loisirs[4], le deuxième portait en 2016 sur la formation des enseignants[5].

Il a aussi été rapporteur en de la proposition de loi du sénateur Yannick Vaugrenard, visant à lutter contre la discrimination à raison de la précarité sociale[6].

Il était également président du groupe d'amitié France-Tunisie de l'Assemblée nationale.

Candidature de 2017[modifier | modifier le code]

Il est candidat à une deuxième réélection aux législatives 2017 dans la Loire-Atlantique (5e circonscription)[7]. Alors que La République en marche présente une candidate face à lui, Sarah El Haïry, il se déclare prêt à faire partie de la majorité présidentielle d'Emmanuel Macron s'il est élu[8]. Son programme comprend des proposition sur moralisation de la vie publique, le système de retraites, et le maintien de l'impôt sur la fortune[9].

Il obtient 13,95 % des voix, en deuxième position derrière Sarah El Haïry (41,35 %)[10]. Michel Ménard est le seul candidat socialiste de Loire-Atlantique à se maintenir après ce premier tour[11]. Sarah El Haïry le bat au second tour le 18 juin 2017(61,02 %), alors qu'il obtient 38,98 % des voix[12].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Michel Ménard, Education populaire : le temps de l'engagement, Jean Jaurès Fondation (lire en ligne)
  2. « Hamon/Valls : qui soutient qui en Loire-Atlantique ? », Ouest-France.fr,‎ (lire en ligne, consulté le 8 mai 2017)
  3. {{https://www.legifrance.gouv.fr/affichTexte.do?cidTexte=JORFTEXT000038624599&categorieLien=id}}
  4. « N° 1236 - Rapport d'information de M. Michel Ménard déposé en application de l'article 145 du règlement, par la commission des affaires culturelles et de l'éducation sur l'accessibilité des jeunes aux séjours collectifs et de loisirs », sur www.assemblee-nationale.fr (consulté le 20 mai 2017)
  5. « N° 4075 - Rapport d'information de M. Michel Ménard déposé en application de l'article 145 du règlement, par la commission des affaires culturelles et de l'éducation sur la formation des enseignants », sur www.assemblee-nationale.fr (consulté le 20 mai 2017)
  6. « N° 3799 - Rapport de M. Michel Ménard sur la proposition de loi, adoptée par le Sénat, visant à lutter contre la discrimination à raison de la précarité sociale (n°2885). », sur www.assemblee-nationale.fr (consulté le 20 mai 2017)
  7. « Législatives : 156 candidats dans les dix circonscriptions », Ouest-France.fr,‎ (lire en ligne, consulté le 20 mai 2017)
  8. « Loire-Atlantique et Vendée : En Marche désigne ses derniers candidats aux législatives, marqués au centre-droit. », France Bleu,‎ (lire en ligne, consulté le 20 mai 2017)
  9. « Programme juin 2017 »
  10. Ministère de l'Intérieur, « Elections législatives 2017 », sur elections.interieur.gouv.fr (consulté le 18 juin 2017)
  11. Article Ouest-France, « Ménard, seul socialiste qualifié, sur le fil »,
  12. Ministère de l'intérieur, « Résultats élections législatives 2017 »

Liens externes[modifier | modifier le code]