Michel Leclerc (entrepreneur)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Leclerc.

Michel Leclerc, né le 21 août 1939 à Landerneau (Finistère), a été le président directeur général de l'enseigne Roc-Eclerc mais n'a plus de lien avec cette société. Actuellement retraité il est toujours actif[1]. Il est animateur, avec son fils, de la chaîne de pompes funèbres Sublimatorium Florian Leclerc[2]. Il est le frère d'Édouard Leclerc qui a été le président de l'ACDLec (Association des centres distributeurs Leclerc).

Biographie[modifier | modifier le code]

Enfance et formation[modifier | modifier le code]

Né le 21 août 1939, Michel, Marie Leclerc - est le fils d'Eugène Leclerc et de Marie Kerouanton[3]. À Landerneau (Finistère), sa ville natale, il intègre à 6 ans l'école Saint Joseph, tenue par les Frère de Lamennais, depuis le primaire jusqu'à obtenir un bac technique dans une spécialisation mécanique et électricité. Il enseigne pendant trois ans dans cette école comme professeur technique. Il part ensuite pour Paris à l'âge de 19 ans et intègre l'École des arts et métiers. Il obtient le diplôme d'ingénieur électromécanicien à l'âge de 23 ans.

Il va travailler avec son frère au sein de l'ACDLec (Association des centres distributeurs Leclerc) et ouvre avec des indépendants une quarantaine de centre distributeurs E. Leclerc dans le sud de la France, depuis Tarbes jusqu'à Marseille.[réf. nécessaire]

Il quitte son frère et développe un réseau de stations service en menant un combat pour les prix bas dans le secteur des carburants puis il met en place un réseau dans le secteur des pompes funèbres[4]. À cette occasion il casse le monopole de la loi de 1905 sur les monopoles des pompes funèbres[5].

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

  • Michel Leclerc (Frère d'Edouard) évoque la hausse du pouvoir d'achat notamment par le transfert des cotisations sociales vers la TVA sociale et la CSG

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. « Pompes Funèbres Michel Leclerc », sur Pompes Funèbres Michel Leclerc.com (consulté le 19 novembre 2017)
  2. « Comment accéder aux services funéraires Sublimatorium », sur http://www.sublimatorium-florian-leclerc.fr/ (consulté le 27 mars 2017)
  3. « Michel Leclerc en appelle aux candidats à la présidentielle », sur http://www.carrefouruncombatpourlaliberte.fr/, (consulté le 27 mars 2017)
  4. Alexandrine Schniewind, La mort, Paris, PUF, (lire en ligne), p. 128
  5. « L'éclair au café », Opinion Pompes Funèbres,‎ , p. 34-36 (lire en ligne)