Michel Lauwers

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Michel Lauwers
une illustration sous licence libre serait bienvenue
Biographie
Naissance
Voir et modifier les données sur Wikidata (56 ans)
Nationalité
Formation
Activité
Autres informations
A travaillé pour
Directeur de thèse

Michel Lauwers, né le 20 mars 1963[1], est un historien médiéviste et universitaire français.

Biographie[modifier | modifier le code]

Michel Lauwers a soutenu en 1992 sa thèse de doctorat à l'EHESS sous la direction de Jacques Le Goff[2].

Ses travaux portent essentiellement sur le culte des morts dans l'Occident médiéval et sur les usages sociaux de la Bible.

Il est professeur d'histoire médiévale à l'université de Nice depuis 2001[3].

Publications[modifier | modifier le code]

  • La mémoire des ancêtres, le souci des morts : morts, rites et société au Moyen Age, diocèse de Liège, XIe – XIIIe siècles, Paris, Beauchesne, 1997, 537 p.
  • Naissance du cimetière : lieux sacrés et terre des morts dans l'Occident médiéval, Paris, Aubier, 2005, 393 p.

Directions d'ouvrages[modifier | modifier le code]

  • Avec Rosa Maria Dessi, La parole du prédicateur, Ve – XVe siècles, Nice, 1997.
  • Guerriers et moines : conversion et sainteté aristocratique dans l'Occident médiéval, IXe – XIIe siècles, Antibes, 2002.
  • Avec Dominique Iogna-Prat, Usage de la Bible : interprétations et lectures sociales, Saint-Denis, 2009.
  • Avec Yann Codou, Lérins, une île sainte de l'Antiquité au Moyen âge, Turnhout, 2010.

Notes et références[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]