Michel Laplénie

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Michel Laplénie

Naissance Drapeau de la France France
Activité principale Artiste lyrique
ténor
Collaborations Les Arts Florissants

Michel Laplénie est un ténor français spécialisé dans le répertoire baroque.

Biographie[modifier | modifier le code]

Michel Laplénie a commencé sa carrière de chanteur après des études de violon et d'allemand. Il est d'abord simple choriste dans le chœur de Jacques Grimbert, à Paris, et enseigne l'allemand. Après un séjour de deux ans à Vienne pour travailler sur l'œuvre de Richard Strauss, il s'oriente définitivement vers le chant dès sa rencontre avec le claveciniste William Christie. En 1978, il est de la première équipe des ensembles baroques Les Arts Florissants et Clément Janequin[1]. C'est lui qui propose à William Christie d'adopter l'expression « Les Arts Florissants » pour dénommer l'ensemble.

Il fut durant les années 1980 un des piliers de l'ensemble Les Arts Florissants, qui était alors le fer de lance du mouvement de renouveau de la musique baroque, aux côtés d'Agnès Mellon, Jill Feldman, Monique Zanetti, Guillemette Laurens, Dominique Visse, Étienne Lestringant, Philippe Cantor, Gregory Reinhart, François Fauché, Antoine Sicot...

En 1986, il fonde l'ensemble vocal Sagittarius (du nom latinisé de Heinrich Schütz : Henricus Sagittarius) spécialisé dans l’interprétation du répertoire vocal baroque et plus particulièrement des musiques française et allemande des XVIIe et XVIIIe siècles[1].

Rôles à l'opéra[modifier | modifier le code]

Discographie sélective[modifier | modifier le code]

Avec Les Arts Florissants[modifier | modifier le code]

Avec l'Ensemble Clément Janequin[modifier | modifier le code]

  • 1982 : Les cris de Paris : Chansons de Janequin & Sermisy
  • 1983 : Octonaires De La Vanité Du Monde de Paschal de L'Estocart

Avec Les Musiciens du Louvre[modifier | modifier le code]

Avec l'Ensemble Sagittarius[modifier | modifier le code]

Annexes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a b et c Source : site de l'Ensemble Sagittarius

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]