Michel Kilo

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Michel Kilo
une illustration sous licence libre serait bienvenue
Biographie
Naissance
Nationalité
Activité

Michel Kilo, est un écrivain et dissident syrien[1],[2],[3]. En 1999, il crée les Comités de la société civile en compagnie d'autres militants syriens, comme Mechaal Tamo et Mohammad Abdallah[4]. Le , il est libéré de prison après avoir été arrêté en mai 2006. Il avait été condamné en mai 2007 à trois ans de prison après avoir signé une déclaration appelant à la normalisation des relations entre la Syrie et le Liban. Il avait été accusé d'« avoir affaibli le sentiment national » et « porté atteinte à la crédibilité de l'État ». Cette déclaration signée avec plus de 300 intellectuels syriens et libanais, la « déclaration Beyrouth-Damas, Damas-Beyrouth », appelait la Syrie à reconnaître le Liban et à établir des relations diplomatiques entre les deux pays[5].

Le , il lance au Caire son propre mouvement politique, le Forum démocratique, avec des personnalités de la société civile de l'intérieur de la Syrie, comme Samir Aaita[6], Aref Dalila et Fayez Sara[7].

Notes et références[modifier | modifier le code]