Michel Jurdant

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Jurdant.
Michel Jurdant
une illustration sous licence libre serait bienvenue
Biographie
Naissance
Décès
Nationalité
Formation
Activités
Autres informations
A travaillé pour

Michel Jurdant (né vers 1933 à Grivegnée[1], mort le 6 novembre 1984[2]) est un écologue et écologiste québécois.

Biographie[modifier | modifier le code]

Il obtient une maîtrise en écologie à l'université Laval et un doctorat à l'université Cornell pour des recherches en écologie-pédologie[1].

Il travaille 22 ans à Environnement Canada comme ingénieur forestier[3].

Il est connu pour les méthodes de cartographie et d'inventaire des ressources écologiques du territoire du Saguenay–Lac-Saint-Jean. Il a dressé la cartographie écologique du territoire de la baie James[1].

Il a été professeur en foresterie à l'université Laval au début des années 1980[3].

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • 1976 : Les insolences d'un écologiste, éditions du Boréal express.
  • 1984 : Le Défi écologiste, éditions du Boréal. Réédité en 1988 (édition Boréal Compact)
«Un réquisitoire tous azimuts, des chiffres irréfutables, des faits irrécusables… Une pensée articulée dans un combat contre la société de gaspillage, contre les inégalités et les injustices sociales.» Le Devoir

Honneurs[modifier | modifier le code]

Créé en 1985, ce prix récompense des activités de recherche en sciences de l'environnement. Il est destiné à une personne dont les travaux et le rayonnement scientifique ont eu un effet dans la société en ce qui a trait à la mise en valeur et à la protection de l'environnement.»
(extrait du site de l'Association francophone pour le savoir, ACFAS, novembre 2005)

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a, b, c et d Rue Michel-Jurdant, Commission de toponymie du Québec
  2. Jean-Philippe Waaub, « Michel Jurdant  : un écologue doublé d’un écologiste, un citoyen militant reconnaissant son pire adversaire, l’expert technocrate qui est en lui », Cahiers de géographie du Québec, vol. 29, no 76, avril 1985, 137-145, p. 137
  3. a et b Michel Jurdant — Note biographique par Les Ami(e)s de la Terre de Québec