Michel Jordi

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Michel Jordi
Michel Jordi.png
Biographie
Naissance
Nationalité
Activité

Michel Jordi est né en 1948 à Soleure. Fervent sportif dans sa jeunesse, il remporte plusieurs titres juniors en ski alpin et joue au football en ligue nationale. Il est établi dans la région de Genève depuis 1969.

Un entrepreneur et créateur de montres Suisse, il créa sa première entreprise de bracelet et boîtes de montres en 1971 à l'âge de 23 ans (en association avec une entreprise japonaise). Il est connu pour la création de la marque «Le CLIP», une montre en forme de pince à linge qui se porte partout sauf au poignet et pour lequel il reçoit en 1986 le « Grand Prix Triomphe » pour l’Excellence Européenne à Monte Carlo.

Il devient célèbre avec la création de la montre « Swiss Ethno » lancée à l’occasion du 700e anniversaire de la Suisse en 1991, une montre avec des motifs du folklore helvétique (Edelweiss, vaches, drapeaux). Sous le thème «The Spirit of Switzerland » il développe toute une série d’accessoires tel que textile, maroquinerie, chaussures, cravates, instruments à écrire, lunettes et cosmétique qui sera distribuée mondialement.

En 2017, sur instigation de ses enfants il écrit sa biographie qui est publiée en novembre par l’éditeur Weber Verlag. Il se consacre désormais à de jeunes entrepreneurs qu’il conseille et inspire pour réaliser leur rêve.

Biographie[modifier | modifier le code]

  • 1971 Il part au Japon à l’âge de 23 ans ou il crée sa première entreprise en association avec un fabricant de composants de montres Japonaise.
  • 1986 Création de « LE CLIP ». 1 million de pièces vendues avec un chiffre d’affaires de 23 millions CHF la première année.
  • 1989 Création de la « Swiss Ethno », 500 000 pièces seront vendues avec des prix oscillants entre 395 CHF à 1 500 CHF.
  • 1991 Déclinaison du thème Ethno sur une ligne complète d’accessoires vendu sous le Spirit of Switzerland.
  • 1993 Fondation du « Prix Michel Jordi de la Photographie ».
  • 1995 Lancement de la série limitée « Les historiques de la Vallée ».
  • 1996 Création d’une succursale à Dallas, États-Unis pour le lancement de la collection « Spirit of the West ».
  • 2002 À la suite de la crise 9/11 de 2001 les problèmes arrivent, il est au bord du gouffre et doit demander le sursis concordataire.
  • 2003 Grâce à la liquidation de ses stocks, il réussit à payer ses dettes et évite la faillite.
  • 2004 Il se relance dans la Haute Horlogerie avec les « Twins Heritage», montres à 2 boîtiers s'ouvrant en éventail grâce à un ingénieux mécanisme breveté. Prix de vente de CHF 50 000 à 225 000.
  • 2008 Fin des « Twins Heritage » à la suite de la crise financière de 2008 et de la disparition des clients à haut revenus, principalement russes et américains.
  • 2011 Lancement de l'entreprise « JORDI Swiss Icon ». Un retour aux sources des montres inspiré de motifs Suisses et l’art du découpage mais avec un design résolument contemporain en forme de galet. Prix de vente des montres de 1 500 CHF à 50 000 CHF.
  • Il publie sa biographie en novembre 2017 

Liens externes[modifier | modifier le code]