Michel Jean (écrivain et journaliste)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Michel Jean
Michel Jean 2010.jpg
Biographie
Naissance
Voir et modifier les données sur Wikidata (62 ans)
AlmaVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Formation
Activité
Autres informations
A travaillé pour

Michel Jean, né en 1960, est un écrivain québécois d'origine innue. Il est aussi chef d’antenne, animateur et reporter d’enquête[1],[2].

Biographie[modifier | modifier le code]

Né à Alma en 1960, Michel Jean est issu de la communauté de Mashteuiatsh au Saguenay/Lac-Saint-Jean au Québec. Chef d’antenne, animateur, reporter d’enquête et écrivain, il détient une maîtrise en histoire de l’Université du Québec à Montréal et œuvre dans le milieu du journalisme depuis 1985[1].

Animateur et journaliste à Radio CJSO à Sorel ainsi qu'à Radio-Nord en Abitibi-Témiscamingue, Michel Jean a aussi été reporter courriériste parlementaire à l’Assemblée législative pour la Télévision de Radio-Canada à Regina en Saskatchewan, journaliste à Radio-Canada à Toronto, à Montréal et à Québec. Il a aussi été chef d’antenne pour l'émission Le Québec en direct à RDI, reporter national au Téléjournal Le Point à Radio-Canada, coanimateur de l’émission J.E. à TVA ainsi que chef d’antenne et journaliste d’enquête à TVA[3],[4].

Son expérience de reporter lui inspire son premier livre, Envoyé spécial (Stanké, 2008) ainsi que certains de ses autres romans (Un monde mort comme la lune (Éditions Libre Expression, 2009) et Tsunamis (Éditions Libre Expression, 2017)[5],[6],[7]. Ses origines innues sont abordées dans son livre Elle et nous (Éditions Libre Expression, 2012) et mise de l'avant à travers l’histoire de sa grand-mère Jeannette Siméon. Dans Le vent en parle encore (Éditions Libre Expression, 2013), l'auteur traite des pensionnats autochtones et nous sensibilise aux enjeux autochtones[8],[1],[9],[10],[11],[12],[13]. Son roman intitulé Kukum (Libre Expression, 2019) reçoit, en 2020, le prix littéraire France-Québec et est finaliste au prix Jacques-Lacarrière[14],[15],[16],[17]. En octobre 2021, il publie son huitième roman Tiohtiá:ke qui aborde la question de l’itinérance autochtone en milieu urbain[18],[19]

Actif sur la scène littéraire, il codirige le recueil de nouvelles Pourquoi cours-tu comme ça ? (Stanké, 2014). Il assure également la direction de Amun (Stanké, 2016) faisant appel à dix autrices et auteurs des Premières Nations et qui sera réédité en France ainsi que de Wapke (Stanké, 2021)[20],[21],[22],[23],[24],[25].

Ses livres sont également traduits en anglais par Kathryn Gabinet-Kroo, en espagnol par Luisa Lucuix Venegas ainsi qu'en allemand par Michael von Killisch-Horn[1].

En 2017, il est membre du Jury du Prix du récit à Radio-Canada en 2017[26].

En , il est un auteur invité à la Foire du livre de Francfort en Allemagne où le Canada a été honoré[27],[28],[29].

Publications[modifier | modifier le code]

Romans[modifier | modifier le code]

Essais[modifier | modifier le code]

  • Avec la collab. de Karyne Boudreau et Elsa Babaï, JE : le guide de survie du consommateur québécois, Montréal, Trécarré, 2007, 219 p. (ISBN 9-78289568-348-3)

Direction de publication[modifier | modifier le code]

Traduction[modifier | modifier le code]

  • « Where are you? », Michel Jean (dir.), Amun, Holstein (Ontario), Exile Editions, 2020, 144 p.[traduction en anglais par Kathryn Gabinet-Kroo] (ISBN 978-1-55096-877-4).
  • Amun, Klagenfurt (Autriche), Wieser Verlag, 2020, 120 p. [traduction en allemand par Michael von Killisch-Horn] (ISBN 978-3-99029-386-7)
  • « Wo bist du? », dans Michel Jean (dir.), Amun, Klagenfurt (Autriche), Wieser Verlag, 2020, 120 p. (ISBN 978-3-99029-386-7)
  • Kukum, Klagenfurt (Autriche), Wieser Verlag, 2021, 210 p. [traduction en allemand par Michael von Killisch-Horn] (ISBN 978-3-99029-386-7)[44].
  • Atuk, Klagenfurt (Autriche), Wieser Verlag, 2022, 227 p. [traduction en allemand par Michael von Killisch-Horn] (ISBN 978-3-99029-500-7)[45].
  • Kukum, Valencia (Espagne), Tiempo de papel Ediciones, 2022, 228 p. [traduction en espagnol par Luisa Lucuix Venegas] (ISBN 978-84-09-38307-8).
  • Maikan, version allemande de Le vent en parle encore, Wieser Verlag, 2022, 201 p. [traduction en allemand par Michael von Killisch-Horn] (ISBN 978-3-99029-539-7).

Revues, collectifs, anthologies et autres[modifier | modifier le code]

  • « London Calling », dans Marie Josée Turgeon et Michel Jean (dir.), Pourquoi cours-tu comme ça ?, Montréal, Stanké, 2014, 182 p. (ISBN 9-78276041-161-6)
  • « Où es-tu? », Littoral, no 10, printemps 2015, p. 167-170.
  • « Noir », dans Florence Meney (dir.), Comme chiens et chats, Montréal, Stanké, 2016, p. 39-54. (ISBN 9-78276041-192-0)
  • « Introduction » et « Où es-tu? », dans Michel Jean (dir.), Amun, Montréal, Stanké, 2016, p. 7-8 et 59-68. (ISBN 978-2-902039-02-9)
  • « La parution du recueil Amun », Littoral, no 12, automne 2017, p. 111.
  • « Mush », dans Christine Brouillet et Geneviève Lefebvre (dir.), Treize à table, Montréal, Éditions Druide, 2018, p.117-130. (ISBN 9-78289711-411-4)
  • « Ninitcanic (Mon enfant) », On tue la une, dans Sonia Sarfati (dir.), Montréal, Druide, 2019, p. 71 à 87. (ISBN 9-78289711-486-2)
  • « Ce qui se passe sur la rez reste sur la rez », 7 jours, vol. 31, no. 39, 14 août 2020, p. 43-50.
  • « Les communautés innues sortent de la crise sanitaire avec le sentiment qu’elles peuvent décider de leur destin », Le Devoir, 12 juin 2021, p. 16-17.
  • « Les grands arbres », dans Michel Jean (dir.), Wapke, Montréal, Stanké, 2021 p. 69-86. (ISBN 9-78276041-279-8)

Prix et honneurs[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a b c et d « Michel Jean », sur Kwahiatonhk! (consulté le )
  2. Jean-François Nadeau, « Michel Jean ou comment écrire malgré tout », sur Le Devoir, (consulté le )
  3. « Rencontre littéraire avec Michel Jean », sur ICI ARTV (consulté le )
  4. par Samuel Larochelle, « Montréal… selon Michel Jean », sur Échos Montréal, (consulté le )
  5. « Essais québécois - Michel Jean en mission », sur Le Devoir (consulté le )
  6. « Le tsunami intérieur de Michel Jean », sur Le Devoir (consulté le )
  7. Marie-France Bornais, « Michel Jean – Tsunamis: surmonter la perte de l’amour de sa vie », sur Le Journal de Québec (consulté le )
  8. « Ravages des pensionnats autochtones », sur Le Devoir (consulté le )
  9. « Deux regards sur le livre Kukum de Michel Jean », sur Mission chez nous, (consulté le )
  10. Zone Arts- ICI.Radio-Canada.ca, « Dix livres pour découvrir la littérature autochtone », sur Radio-Canada.ca (consulté le )
  11. « Michel Jean : perceptions autochtones », sur La Presse+, (consulté le )
  12. « « C’est une journée spéciale pour chaque Autochtone », dit Michel Jean », sur ici.radio-canada.ca (consulté le )
  13. « Michel Jean | Un Innu à Francfort », sur La Presse, (consulté le )
  14. Zone Arts- ICI.Radio-Canada.ca, « L'auteur innu Michel Jean remporte un prestigieux prix littéraire en France », sur Radio-Canada.ca (consulté le )
  15. « Michel Jean: témoigner par les émotions du roman », sur Avenues.ca (consulté le )
  16. « «J’ai accepté ce prix pour tous les Autochtones» - Michel Jean », sur TVA Nouvelles (consulté le )
  17. « Kukum, récit poignant à hauteur de femme », sur ActuaLitté.com (consulté le )
  18. « Rentrée québécoise | Bouquet littéraire d’ici », sur La Presse, (consulté le )
  19. « Nos personnalités de l’année : Michel Jean », sur Le Soleil, (consulté le )
  20. « «Amun»: un livre pour découvrir les réalités autochtones », sur TVA Nouvelles (consulté le )
  21. Shirley Noel, « Amun, un recueil de nouvelles d’une grande sensibilité, captivants et touchants! », (consulté le )
  22. Marie-France Bornais, « Formidable prise de parole », sur Le Journal de Québec (consulté le )
  23. « Michel Jean est un écrivain innu », sur Le Devoir (consulté le )
  24. « Wapke: quatorze écrivains autochtones imaginent «demain» », sur Le Soleil, (consulté le )
  25. Josée Boileau, « De l’espoir pour demain? », sur Le Journal de Montréal (consulté le )
  26. Zone Arts- ICI.Radio-Canada.ca, « La composition du jury du Prix du récit Radio-Canada 2017 est connue | Prix de la création », sur Radio-Canada.ca (consulté le )
  27. « https://twitter.com/tv5mondeinfo/status/1451972946046685184 », sur Twitter (consulté le )
  28. « La délégation canadienne brille à la Foire du livre de Francfort », sur Le Devoir (consulté le )
  29. « L'invité - Michel Jean » (consulté le )
  30. Zone Arts- ICI.Radio-Canada.ca, « Kukum, de Michel Jean, étudié dans une école en France », sur Radio-Canada.ca (consulté le )
  31. « Avec « Kukum », le Canada face au drame amérindien », Le Monde.fr,‎ (lire en ligne, consulté le )
  32. « Michel Jean et l’influence d’un livre », sur La Presse, (consulté le )
  33. « Les auteurs québécois ont la cote (parlez-en à Michel Jean!) », sur ici.radio-canada.ca (consulté le )
  34. « Le travail de Michel Jean pour faire briller l'identité innue », sur ici.radio-canada.ca (consulté le )
  35. (es) « Kukum, el poder de la novela », sur Diario16, (consulté le )
  36. « Michel Jean : un Innu à Francfort », sur La Presse+, (consulté le )
  37. Marie-France Bornais, « La dure réalité de l’itinérance autochtone », sur Le Journal de Montréal (consulté le )
  38. « Michel Jean présente son nouveau livre, Tiohtià:ke », sur ici.radio-canada.ca (consulté le )
  39. Zone Arts- ICI.Radio-Canada.ca, « Michel Jean raconte l’itinérance autochtone dans son nouveau roman, Tiohtià:ke », sur Radio-Canada.ca (consulté le )
  40. Sonia Sarfati, « Tiohtiá:ke ou la réalité autochtone à Montréal », sur Sélection du Reader's Digest, (consulté le )
  41. « Marcher dans les mocassins de l’autre », sur Le Devoir (consulté le )
  42. « Un livre important signé Michel Jean », sur Le Quotidien, (consulté le )
  43. « Rattrapage du vendredi 21 janv. 2022 : Bande des 4, et abolition de la prostitution », sur ici.radio-canada.ca (consulté le )
  44. (de) Eve Bernhardt, « KUKUM von Michel Jean », sur writtenbetweenthelines, (consulté le )
  45. (de) « Oh Kanada | fm5 », sur fm5.at (consulté le )
  46. Fédération professionnelle des journalistes du Québec, « Gagnants du prix Judith-Jasmin - 2006 », sur Fédération professionnelle des journalistes du Québec (consulté le )
  47. « Roman «Kukum»: Michel Jean lauréat du Prix littéraire France-Québec », sur TVA Nouvelles (consulté le )
  48. L'Outarde libérée, « Michel Jean remporte le PRIX LITTÉRAIRE FRANCE-QUÉBEC 2020 pour son roman Kukum », sur L'Outarde Libérée, (consulté le )
  49. Amélie Revert, « Michel Jean reçoit le Prix littéraire France-Québec 2020 », sur Journal Métro, (consulté le )
  50. « Michel Jean remporte le prix littéraire France-Québec », sur Le Soleil, (consulté le )
  51. « Michel Jean remporte le prix littéraire France-Québec 2020 », sur Livres Hebdo (consulté le )
  52. Zone Arts- ICI.Radio-Canada.ca, « L'auteur innu Michel Jean remporte un prestigieux prix littéraire en France », sur Radio-Canada.ca (consulté le )
  53. Sandra Godin, « Roman «Kukum»: Michel Jean lauréat du Prix littéraire France-Québec » (consulté le )
  54. Agence QMI, « «Kukum» : un autre prix pour Michel Jean », sur Le Journal de Montréal (consulté le )
  55. « Kukum l’emporte au combat des livres », sur Le journal de Chambly, (consulté le )
  56. (en) CBC, « Kukum », sur CBC,
  57. Zone Arts- ICI.Radio-Canada.ca, « Kukum, défendu par Michèle Audette, remporte le Combat national des livres 2021 », sur Radio-Canada.ca (consulté le )
  58. « Le prix Nature Nomade | Nature Nomade » (consulté le )
  59. Agence QMI, « Un autre prix pour le roman «Kukum» en France », sur Le Journal de Montréal (consulté le )
  60. « Kukum récompensé par le Prix Nature Nomade 2021 | Nature Nomade » (consulté le )
  61. « Prix du Club des irrésistibles | Michel Jean et Tiffany McDaniel récompensés », sur La Presse, (consulté le )
  62. admin, « Prix Boréal-Aurora 2022 », sur Congrès Boréal, (consulté le )
  63. « 12 nouveaux récipiendaires pour l'OALQ », sur Conseil des arts et des lettres du Québec (consulté le )

Liens externes[modifier | modifier le code]