Michel Jaouen

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Ne doit pas être confondu avec Louis Jouen.

Michel Jaouen
Biographie
Naissance
Ouessant
Ordre religieux Compagnie de Jésus
Ordination sacerdotale
Décès
Paris

Blason

Michel Jaouen, né le à Ouessant et mort le (à 95 ans) à Paris[1], est un prêtre jésuite connu pour son investissement auprès de jeunes touchés par la drogue. Il a notamment développé des programmes d'aide par la navigation[2] utilisant des bateaux comme Rara-Avis ou encore Bel Espoir II.

Biographie[modifier | modifier le code]

Né à Ouessant, Michel Jaouen[3] grandit à Kerlouan où son père exerce comme médecin.

Il entre au séminaire des jésuites à 19 ans en 1939 puis tente de fuir par mer en Angleterre avec deux de ses frères pendant la guerre. Il se prépare initialement à partir pour la Chine mais l'arrivée au pouvoir de Mao Zedong l'en empêche[4].

Il est ordonné prêtre en 1951[5].

Ministère[modifier | modifier le code]

Il crée l’AJD, Aumônerie pour la jeunesse délinquante (devenue l'Association Jeudi Dimanche), dont l'objectif est d'aider les jeunes à leur sortie de prison. Aumônier pendant treize ans des mineurs du centre pénitentiaire de Fresnes [6], il fait construire le foyer des Épinettes, à Paris, pour les y accueillir et héberger : « Faire don de soi aux autres, c’est la seule expression de foi qui compte. Tout le reste, c’est du baratin..! » [7]

Assisté du père Alain Maucorps, il emmène naviguer des délinquants et des toxicomanes[8] (6 à 7 sur un équipage de 25 personnes) depuis 1968 avec les Bel Espoirs I et II puis le Rara-Avis à partir de 1973[9] : « J’ai beau être né à Ouessant, j’ai toujours été plus intéressé par les gens que par la mer ; le bateau et l’océan ne sont que des outils pour inviter les jeunes paumés que j’emmène à prendre leurs responsabilités, à s’autonomiser et ne pas être assistés » [7]. À sa mort, le nombre de jeunes qu'il a aidés est estimé à plus de 15 000[10].

Distinction[modifier | modifier le code]

L'Institut français de la mer lui décerne son prix 2007 à l'unanimité[11].

Citations[modifier | modifier le code]

« Aimez-vous les uns les autres, avec ça vous faites le tour du monde. » [7]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Annexes[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]