Michel Guiomar

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Guiomar.
Michel Guiomar
Michel Guiomar.jpg
Biographie
Naissance
Décès
Voir et modifier les données sur Wikidata (à 91 ans)
Nationalité
Activités
Philosophe, journaliste musicalVoir et modifier les données sur Wikidata
Titre honorifique
Professeur émérite

Michel Guiomar, né le 3 novembre 1921 à Landerneau (Finistère) et décédé le 6 janvier 2013, est un écrivain et philosophe français, professeur émérite d'esthétique à l'Université Paris-Sorbonne (Paris-IV).

Œuvres[modifier | modifier le code]

  • Inconscient et imaginaire dans "Le Grand Meaulnes", Paris, José Corti, 1964, 254 p.
  • Principes d'une esthétique de la mort : les modes de présence, les présences immédiates, le seuil de l'Au-delà, Paris, José Corti, 1967, 493 p. [une édition revue et corrigée a été publiée en 1993 par la Librairie générale française]
  • Le Masque et le fantasme : l'imagination de la matière sonore dans la pensée musicale de Berlioz, Paris, José Corti, 1970, 448 p.
  • Imaginaire et utopie : études berlioziennes et wagnériennes. 1, Wagner, Paris, José Corti, 1976, 383 p.
  • Trois paysages du Rivage des Syrtes, Paris, José Corti, 1982, 141 p. [recueil d'articles parus dans des revues]
  • Miroirs de ténèbres : images et reflets du double démoniaque :
Tome 1 : Julien Gracq, Argol et les rivages de la nuit, Paris, José Corti, 1984, 142 p.
Tome 2 : Georges Bernanos, "Sous le soleil de Satan" ou Les ténèbres de Dieu, Paris, José Corti, 1984, 135 p.
Tome 3 : Henri Bosco, "L'Antiquaire" : nocturnal à l'usage des veilleurs et des ombres, Paris, José Corti, 1984, 153 p.
  • Julien Gracq : pensée musicale et création littéraire (inachevé et inédit)

Liens externes[modifier | modifier le code]