Michel Grant

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Michel Grant
Naissance
Drapeau du Canada Canada
Nationalité Canadienne
Profession
Autres activités
Distinctions
Prix littéraire Philippe-Aubert-de-Gaspé 2012

Michel Grant est un scénariste et dessinateur québécois de bande dessinée né en 1960. Il publie aux éditions Québédé les séries humoristiques Ti-Guy et Mots dits jeux de mots !.

Biographie[modifier | modifier le code]

Michel Grant publie ses premières bandes dans le magazine étudiant Le Paraclet qui s’inspire des revues Mad et Croc. Il décroche un DEC en graphisme au Cégep de Rivière-du-Loup en 1982.

Son premier emploi de dessinateur est à l’IPAQ (Institut du Plein-Air Québécois) où il crée le personnage d’Elzéar, bonhomme à très gros nez qui devient le porte-parole des premières publications de l’organisme. Michel Grant produit ainsi de nombreux dessins humoristiques et animaliers.

Il s’installe à Montréal à l’automne 1983 et touche au cinéma, à la sérigraphie et au dessin animé. En 1989, il démarre une carrière d’illustrateur publicitaire avec le kangourou Héritage, mascotte d’une bannière d’alimentation. Il crée ensuite de nombreux scénarimages, des maquettes au feutre et des illustrations finales pour de nombreux clients.

Grant devient pigiste en 1992 et s’installe dans l’édifice Balfour sur le boulevard Saint-Laurent à Montréal de 1995 à 1999. C’est là qu’il crée sa maison d’édition B’Artbo, du nom de son studio à l’époque, devenue par la suite les éditions Québédé. À la fin du millénaire, l’arrivée en force des ordinateurs sonne peu à peu le glas des illustrations traditionnelles et il revient au dessin animé.


Bande dessinée

Il anime depuis 2002 des ateliers de BD un peu partout au Québec et au Canada français. Il visite les écoles et les bibliothèques et présente des ateliers pour tous les groupes d’âge.

Côté édition, il s’active en publiant l’album Marché aux puces à l’automne 1997 avec le personnage de Ti-Guy, créé en 1988. Le second tome L’oasis de la couronne paraît en 2004. Une version remaniée de Marché aux puces (6 pages entièrement redessinées, des interventions à toutes les pages, couverture et maquette révisées) sort en 2008 en même temps qu’une réédition du second tome.

Une nouvelle série destinée à un plus large public est lancée à l’été 2012 : Mots dits jeux de mots !. Dans ces bandes comiques axées sur les calembours et les mots d’esprit, Michel Grant y décortique la langue française et explore tous les sujets avec humour, ironie et dérision.

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Bande dessinée[modifier | modifier le code]

Albums

Ti-Guy


Mots dits jeux de mots !

Périodiques et livres

Publicité[modifier | modifier le code]

Filmographie[modifier | modifier le code]

  • Obélix Coke Diète, Land before time, (Les productions Pascal Blais) et publicités diverses, 1983, 1988, 1989;
  • Papyrus (Motion), 1999;
  • Série du Peuple, de François Pérusse (Post-Scriptum), 2000;
  • Sacré Andy (Ciné-Groupe), 2001;
  • Mona la Vampire (Cinar), 2001.

Distinction[modifier | modifier le code]

  • 2012 : Prix littéraire Philippe-Aubert-de-Gaspé, décerné au Salon du livre de la Côte-du-Sud à Saint-Jean-Port-Joli.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  • Michel Chassé, Le bédéiste Michel Grant reçoit le prix Philippe-Aubert-de-Gaspé, page 13, L’Oie blanche, Montmagny, 14 novembre 2012 ;
  • Maurice Gagnon, Michel Grant remporte le prix Philippe-Aubert-de-Gaspé, page 43, Le Placoteux, Kamouraska / L’Islet, 14 novembre 2012 ;
  • James Careless, Don’t touch my board, man!, page R3, The Gazette, Montréal, 28 septembre 2006 ;
  • DJ, « Une belle occasion à ne pas manquer », Section Festival de BD’Lire en Polynésie, La Dépêche du Fenua, Papeete, 3 juin 2006 ;
  • KB , Les astuces de Michel Grant, page 12, Les Nouvelles de Tahiti, Papeete, 31 mai 2006 ;
  • Donald Brouillette, Ti-Guy, « monsieur » et la BD expliquée aux élèves, page 13, Journal Le Courrier, Blainville, 26 novembre 2005 ;
  • Hélène Gingras, Des enfants produisent une bande dessinée, section littérature, Le Reflet, Delson, 14 mai 2005 ;
  • Hélène Gingras, Bédéiste, il persiste et signe, pages 43 et 44, Le Reflet, Delson, 23 avril 2005 ;
  • Ronald King, Antonio et Ti-Guy, page S11, La Presse, Montréal, 6 janvier 2005 ;
  • Patrick Voyer, Michel Grant et son Ti-Guy, un duo flirtant avec l’absurde et le calembour, page A14, Bonjour Dimanche, Gatineau, 23 octobre 2004 ;
  • Yves Bergeras, Les aventures du grand Michel et de son Ti-Guy, page A2, Le Droit, Ottawa-Gatineau, édition week-end 16 et 17 octobre 2004 ;
  • Pierre Joly, Les bédéphiles comblés par la visite de Michel Grant à l’école des Hauts-Bois, page 24, Le Trait d’union, Terrebonne, 14 février 2004 ;
  • Alain Perron, Michel Grant lance la première BD de Ti-Guy, page 8 , Journal Le Plateau, Montréal, 28 décembre 1997 ;
  • Régis Tremblay, Cherchez la puce… Michel Grant publie sa première BD casse-cou, page D9, Le Soleil, Québec, 20 décembre 1997 ;
  • Gilles Crevier, En librairie, une BD québécoise, page 20, Le Journal de Montréal, Montréal, 6 décembre 1997 ;
  • Hélène Gingras, Michel Grant lance sa première BD, l’illustrateur a donné vie à Ti-Guy, page 39, Le Reflet, Delson, 15 novembre 1997.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]