Michel Feodorovitch de Russie

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Mikhaïl Féodorovitch Romanov et Roman.
Mikhaïl Fiodorovitch Romanov (Михаил Фёдорович Романов)
Surnom Le Tsarévitch de Biarritz
Naissance
Paris
Décès (à 84 ans)
Paris
Origine Drapeau de la France France
Faits d'armes Résistant, Campagne d'Allemagne (1945)
Autres fonctions Technicien de cinema
Famille Père : Fiodor Alexandrovitch de Russie

Maria de Las Mercedes Ustrell-Cabani

  • Enfants : Michel Mikhaïlovitch de Russie

Emblème

Michel Féodorovitch Romanov, Михаил Фёдорович Романов, Prince de Russie, né le à Paris, décédé à Paris le , de nationalité française, Sur sa carte d'identité figurait le nom de Michel de Russie, Prince Fiodorovitch Romanoff[1]. Il fut surnommé « Le tsarévitch de Biarritz »[2].

Arrière-arrière-petit-fils du tsar Nicolas Ier par son grand-père paternel le grand-duc Alexandre Mikhaïlovitch ("Sandro") de Russie, arrière-petit-fils du tsar Alexandre III par sa grand-mère paternelle la grande-duchesse Xenia Alexandrovna de Russie, et arrière-petit-fils du tsar Alexandre II de Russie par sa mère Irina Pavlovna princesse Paley (fille du grand-duc Paul Alexandrovitch de Russie).

Famille[modifier | modifier le code]

Fils unique du grand-duc Théodore Alexandrovitch de Russie et de son épouse, la princesse Irina Pavlovna Paley.

Mariage et descendance[modifier | modifier le code]

En 1958, il épouse Helga Staufenberger (1926) dont il divorce en 1992.

Un fils naquit de cette union :

  • Michel Mikhaïlovitch de Russie (1959-2001), (issue de sa liaison avec Maria de Las Mercedes Ustrell-Cabani naquit une fille  : Tatiana Mikhaïlovna de Russie (1986 à Bayonne-))

En 1994, Le prince Michel Fiodorovitch de Russie épousa Maria de Las Mercedes Ustrell-Cabani (1960), mère de sa petite-fille Tatiana Mikhaïlovna Romanova.

Biographie[modifier | modifier le code]

Le prince Fiodor Alexandrovitch de Russie (1898-1968), père du prince Mikhaïl Fiodorovitch de Russie

Enfant, le prince Michel n'eut que son père comme compagnon de jeux. Ce dernier le transportait dans un monde magique. Ce fut un petit prince espiègle, intelligent qui hérita des traits typiquement nordiques de son père, un petit garçon aux yeux d'un bleu très clair, à la chevelure blonde. Il fut éduqué dans le cocon familial et sa mère veillait attentivement sur lui sans cajoleries excessives. Ses parents éloignèrent de lui tous les tracas de la vie du monde des adultes.

Adolescent, le prince Michel sera le témoin direct des souffrances de ses parents dues au traumatisme après leur fuite de Russie et leur vie d'exilés[3].

Le prince Michel se faisait appeler en France Michel Romanoff (son nom d'état-civil sur ses papiers d'identité français). Il fit une carrière de technicien de cinéma dans la région parisienne et travailla avec René Clair, Julien Duvivier, Henri-Georges Clouzot. Sur certains génériques de films figure le nom de Michel Roman, il s'agit du prince[1]. Julien Duvivier dira de lui : « C'était un homme qui savait tout faire. Il pouvait corriger un décor. Si le directeur de la photo était défaillant, il prenait sa place et c'était parfait. »[4] Au cours des trente années passées dans le monde cinématographique, il fut reconnu comme l'un des meilleurs assistants-réalisateurs du cinéma français de l'époque. Il a dû essuyer bon nombre de moqueries, lui, le petit-fils et arrière-petit-fils de tsars, membre de la prestigieuse Maison impériale de Russie, évoluant dans un milieu où bon nombre de techniciens du cinéma avaient des opinions de gauche, peut-être le nom de Michel Roman est une explication[1]. Le prince Michel passait ses vacances à Biarritz et fit de longs séjours à la fin de sa vie en Espagne, près de Marbella.

Le fils du prince Michel Feodorovich, Michel Mikhaïlovitch eut une fille, reconnue aussitôt, Tatiana Mikhaïlovna Romanova de Russie, née en 1986. À la mort de son fils survenue en Inde en 2001, le prince Michel Romanoff adopta sa petite-fille.

L'actrice Annabella, maîtresse du prince Michel Romanoff

Lors de la Seconde Guerre mondiale le prince Michel Feodorovitch entra dans la résistance, puis fit la campagne d'Allemagne aux côtés du général Leclerc. Le prince possédait un physique situé entre Jean Marais et Henri Vidal. Le prince eut une liaison avec l'actrice Annabella (1907-1996), après que celle-ci eut divorcé de l'acteur américain Tyrone Power. Cette relation amoureuse dura dix ans. Dans les années 1950, malgré leur différence d'âge, l'actrice française aurait aimé épouser le prince, d'après ce qu'elle confia aux médias. Cette union ne se réalisa pas, mais le prince resta très attaché à Annabella et il veilla sur elle dans ses derniers jours[5].

Décès[modifier | modifier le code]

Princesse Irina Pavlovna Paley et comtesse Hohenfelsen; princesse Romanovskaïa, puis comtesse de Monbrison, mère du prince Michel Fiodorovitch

Le prince Michel Fiodorovitch de Russie décéda le 22 septembre 2008 à Paris. Hasard curieux, le même jour, à des milliers de kilomètres, son cousin germain le prince Michel Andreïevitch de Russie décéda aussi.

Témoignage du prince Mikhaïl Fiodorovitch de Russie[modifier | modifier le code]

Lors de la diffusion sur le petit écran des Mémoires d'exil et des Aigles foudroyés une émission de Frédéric Mitterrand, le prince Michel Feodorovitch relate longuement ses souvenirs, apportant de nombreux témoignages sur la vie des membres de la famille impériale exilée, mais aussi sur ce que fut la vie dans la Russie des tsars, l'angoisse qui tenaillait la famille impériale réfugiée à Livadia alors que l'armée rouge approchait, et son enfance à Biarritz avec son père Théodore de Russie.

Filmographie de l'assistant-réalisateur Michel Romanoff[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]