Michel Eltchaninoff

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Michel Eltchaninoff, né le à Paris, est un philosophe, journaliste et essayiste français.

Biographie[modifier | modifier le code]

Après des études secondaires au lycée Michelet (Vanves), il entre en hypokhâgne et en khâgne au lycée Henri-IV (Paris). Il intègre l’École normale supérieure de Fontenay-aux-Roses en 1989. Il est reçu à l'agrégation de philosophie en 1995[1]. Il soutient une thèse de philosophie intitulée « L’expression du corps chez Dostoïevski » en 2000, sous la direction de Françoise Dastur, à l'Université Paris XII[2].

Après deux séjours professionnels en Russie (à l’ambassade de France à Moscou) et plusieurs années d'enseignement, à l'université (université de Dijon, université Paris 1 Panthéon-Sorbonne) et dans le secondaire (Vitry-sur-Seine), il est rédacteur en chef au mensuel Philosophie Magazine.

En 2015, il se rend à Dharamsala pour interviewer le 17e karmapa Orgyen Trinley Dorje[3].

En 2016, il fonde l'association Les nouveaux dissidents qui lance plusieurs initiatives, notamment une campagne en faveur de la libération du cinéaste ukrainien Oleg Sentsov, emprisonné en Russie, à la fin 2017 et en 2018.

Distinctions[modifier | modifier le code]

  • Prix de la Revue des Deux Mondes 2015 pour son ouvrage Dans la tête de Vladimir Poutine[4].
  • Prix "livre et droits de l'homme" 2016 de la ville de Nancy pour son ouvrage Les nouveaux Dissidents[5].

Œuvres[modifier | modifier le code]

  • Dans la tête de Marine Le Pen, Arles, Actes Sud, 2017. (ISBN 978-2-330-07256-8)
  • La Ville rêvée des philosophes (direction), Philosophie Magazine Éditeur, 2019.

Références[modifier | modifier le code]

  1. « Agrégations », Le Monde,‎ (lire en ligne).
  2. Eltchaninoff, Michel, « L'expression du corps chez Dostoevskij », http://www.theses.fr/,‎ (lire en ligne, consulté le )
  3. Michel Eltchaninoff, « L’enfant qui ne voulait pas devenir Bouddha », Philosophie Magazine, 20 août 2015
  4. http://www.revuedesdeuxmondes.fr/news/prize.php
  5. « Le Prix Livre et Droits de l'homme revient à Michel Eltchaninoff », sur Livres Hebdo (consulté le ).

Liens externes[modifier | modifier le code]