Michel Dumas

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Dumas.
Ne doit pas être confondu avec Michel Dumas (hockey sur glace).

Michel Dumas, né le à Lyon, et mort dans cette même ville le , est un artiste peintre français.

Biographie[modifier | modifier le code]

Michel Dumas est l'élève de Claude Bonnefond (1796-1860), et Jean-Michel Grobon (1770-1853), à l'école des beaux-arts de Lyon. Il sera professeur de peinture dans ce même établissement quelques années plus tard[1]. En 1834, il s'installe à Paris où il entre dans l'atelier de Jean-Auguste-Dominique Ingres à l'École des beaux-arts. Après le départ d'Ingres à Rome, il devient l'assistant de Victor Orsel (1795-1850) et d'Alphonse Périn (1798-1874)[2] sur le chantier de l'église Notre-Dame-de-Lorette à Paris.

Michel Dumas rejoint son maître en Italie, où il va passer seize ans à Rome, avant de rentrer à Paris pour mener une brillante carrière de peintre d'art sacré. Il retourne dans sa ville natale pour y finir ses jours.

Collections publiques[modifier | modifier le code]

Salons[modifier | modifier le code]

  • 1841 : L'Ange gardien de la terre pleure sur sa planète au moment où elle va être abîmée par la main du Tout-Puissant, 1840, no 620, avec un long extrait du poème Le Dernier jour de Jean Reboul.
  • 1845 : Fra Giovanni Angelico de Fiesole, acquis par l'État pour le musée de Langres en 1850.

Élèves[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Charvet, « Les origines de l'enseignement public des arts et du dessin à Lyon », in Revue lyonnaise, tome XXXIII, p. 135, registre BB840, folio 48. Archives historiques et statistiques du Rhône, tome IV.
  2. « Notre-Dame de Lorette - Décor peint par Bruno Foucart », sur mairie9.paris.fr.
  3. « Portrait de l'auteur », notice no 000PE025909, base Joconde, ministère français de la Culture
  4. « Séparation de saint Pierre et de saint Paul allant au martyre », notice no 000PE001088, base Joconde, ministère français de la Culture

Liens externes[modifier | modifier le code]