Michel Demuth

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Demuth.
Michel Demuth
Alias
Jean-Michel Ferrer
Naissance
Lyon, Drapeau de la France France
Décès (à 67 ans)
Paris, Drapeau de la France France
Activité principale
Distinctions
Auteur
Langue d’écriture Français
Genres

Michel Demuth, né le à Lyon et mort le à Paris, est écrivain, traducteur et éditeur de science-fiction français, plus spécialement de space opera. Il a également publié sous le pseudonyme de Jean-Michel Ferrer[1].

Biographie[modifier | modifier le code]

Michel Demuth publie pour la première fois en 1958.

De 1958 à 1968, il écrit des romans et des nouvelles de science-fiction. Par la suite, il s'oriente vers l'activité éditoriale. Il est aussi connu pour sa traduction de plusieurs romans du cycle de Dune.

En 1970, il succède à Alain Dorémieux au poste de rédacteur en chef des revues Alfred Hitchcock magazine et Galaxie, qu'il occupe respectivement jusqu'en 1972 et 1977.

De 1972 à 1977, il est également directeur de la collection Anti-mondes aux éditions OPTA. Puis, de 1977 à 1981, il dirige avec Jean-Baptiste Baronian la première collection de science-fiction au Livre de poche.

Il obtient le Grand Prix de la science-fiction française en 1977 pour son cycle de nouvelles Les Galaxiales.

À titre posthume, il obtient le prix du Lundi 2007 de la nouvelle pour l'ensemble du recueil que lui a consacré la revue Lunatique (numéro spécial paru en juin 2007).

Œuvres (sélection)[modifier | modifier le code]

Romans[modifier | modifier le code]

Nouvelles[modifier | modifier le code]

Bande dessinée[modifier | modifier le code]

Anthologies[modifier | modifier le code]

  • Androïdes, robots et machines folles, Opta, 1974
  • Apothéoses, apocalypses et retours à zéro, Opta, 1975
  • Batailles à venir, soldats de la fin des temps, Opta, 1977
  • Bébés-surprises et drôles de bestioles, Opta, 1975
  • Catastrophes, Omnibus, 2005
  • Ceux d'ailleurs, Opta, 1974
  • Enfers et paradis de l'espace, Opta, 1973
  • Gadgets aimables et trucs épouvantables, Opta, 1974
  • Toxicofuturis, Opta, 1977
  • Le Livre d'Or de la science-fiction : Robert Sheckley, Pocket, 1980
  • Phares stellaires et sillages atomiques, Opta, 1977
  • Rires cosmiques, gargouillis galactiques et futurs désopilants, Opta, 1976
  • Rois étranges et dictateurs fous de l'avenir, Opta, 1975
  • Soleils d'ailleurs et lunes de mort, Opta, 1975
  • Surhommes, télépathes et suresprits, Opta, 1976
  • Trésors et pièges du temps, Opta, 1974
  • Tu brûles !, Pocket, 1990
  • Ultra-dimensions et univers inversés, Opta, 1976
  • Us et coutumes d'après-demain, Opta, 1975
  • Voyageurs de l'éternité et couloirs du temps, Opta, 1977

Traductions (liste incomplète)[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. « Portrait d'un homme-orchestre, un entretien avec Michel Demuth », Richard Comballot, Bifrost no 25.
  2. « Aux USA, il y a ces redoutables ateliers où on apprend à écrire de la SF. Résultat, le pauvre Demuth se paye une traduction de Dune écrite par deux « étudiants » qui connaissent mal leur langue maternelle et ne savent pas conjuguer un verbe au passé. » (Bifrost no 25, p. 138)

Liens externes[modifier | modifier le code]