Michel Degand

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Michel Degand
Image dans Infobox.
Michel Degand, 2008.
Naissance
Nationalité
Activité
Œuvres principales
  • D'étoiles dans les soirs tremblants
  • Miroir de Terre
  • Ni jour ni nuit
  • Envers l'avenir
  • Vers un autre demain
  • La Vieille Fille
  • Stations de métro Lille Rihour (Lille-centre) et Lille Fives

Michel Degand, né en 1934 à Loos-lez-Lille (Nord), est un artiste français, cartonnier, artiste peintre, plasticien et sculpteur.

Biographie[modifier | modifier le code]

Michel Degand est très jeune lorsque son grand-père, vitrier d’art et chef d'orchestre, lui donne le goût de la musique et du dessin, et lui fait choisir le métier de dessinateur lithographe enseigné au Collège technique Baggio de Lille. À l’âge de 17 ans, il rentre à La Voix du Nord pour y apprendre le métier de photograveur, et suit en même temps les cours d’esthétique générale à l’École des Beaux-Arts de Lille. Nommé à Paris dans la marine nationale pour son service militaire, il assiste aux cours de modèles vivants de la Grande Chaumière. De retour à Lille, il s’intéresse au renouveau de la tapisserie[1] et ne réalisera pas moins de 250 tapisseries tissées d’après plus de cent cartons principalement dans les Ateliers Pinton à Felletin[2],[3],[4], mais aussi à la Manufacture des Gobelins, à l’Académie de Tournai et dans différents ateliers de Calais et du Portugal. De très nombreux séjours aux États-Unis[5] lui permettent d’exposer dans de prestigieuses galeries telles que la Wenger Gallery à San Francisco[6], la Carlsan Gallery à Chicago[7], etc. Une rétrospective[8] de ses œuvres lui sera consacrée en 1979 au Palais des Beaux-Arts de Lille, puis en 2013 au Musée des beaux-arts d'Arras[9],[10].

D'étoiles dans les soirs tremblants, tapisserie de Michel Degand, Palais de justice de Lille, 1967

Il réalise plusieurs œuvres monumentales en tapisserie et en sculpture pour le Palais de justice de Lille[11], l’hôtel Oaks à Houston, pour deux stations de métro dans Lille (Rihour et Fives)[12],[13], le musée d'art moderne de Lille Métropole, Euralliance, l’Hôtel du Département du Nord[14]… En 1993, il se consacre essentiellement à la peinture et réalise de très nombreuses expositions[15] tant pour les musées de la Tapisserie de Tournai, de Boulogne-sur-Mer, de l’abbaye de Saint-Riquier, que pour les musées Matisse du Cateau, de La Piscine à Roubaix[16], du MAMAC de Nice, du Musée du dessin et de l'estampe originale de Gravelines. Les galeries Bellint[17] et la Réserve à Paris, Storme et Dorval à Lille, Lagier à l’Isle-sur-Sorgue exposent régulièrement ses œuvres.

Station de métro Lille Rihour, fresque de Michel Degand, 1983

En 2013 et 2014, une nouvelle rétrospective de ses œuvres, tapisseries et peintures, lui est consacrée respectivement au Musée des Beaux-Arts d'Arras et à la Cité Nature à Arras [9],[10], puis en 2019 au Prieuré d'Airaines[18].

Le , la ville de Loos (Métropole européenne de Lille) inaugure l'Espace Michel Degand, un lieu d'exposition qui rend hommage à l'artiste loosois. Un "lieu d'exposition qui met en lumière la diversité des arts visuels..." [19],[20],[21]

Des poètes et écrivains, Emmanuel Looten, Jean Guichard-Meili, Pierre Dhainaut, Alain Réveillon, Gérard Durozoi, Olivier Clynckemaillie, Bruno Vouters et Jean-Pierre Nicol partagent avec lui la réalisation de livres d’artistes. En 2013, l'écrivain et poète Pierre Henry rédige une biographie de l'artiste Michel Degand ou l'art du poétique[22].

Il vit et travaille à Villeneuve-d'Ascq, mais aussi dans son atelier de Roubaix. Michel Degand est présent dans de très nombreuses collections tant en France qu’à l’étranger.

Principales œuvres[modifier | modifier le code]

Miroir de Terre, tapisserie de Michel Degand, Hôtel du Département du Nord, 2007
Œuvres tissées
Ni jour ni nuit, tapisserie de Michel Degand, Lille Métropole - musée d'Art moderne, d'Art contemporain et d'Art brut (LaM), 1982
Apprends-moi à passer, Michel Degand, Carrière Wellington, Arras, 2011
  • Miroir de Terre (2007), conseil général du Nord (Lille)[23],[24]
  • Vers un autre demain (2004), Euralliance (Lille). Tapisserie exposée à Aubusson durant 3 mois pour l'inauguration de la Cité Internationale de la Tapisserie ()[25].
  • Envers l'avenir (1998), musée de la tapisserie de Tournai
  • Les Visages oubliés (1983-1985), tapisseries d'Aubusson
  • Ni jour ni nuit (1982), musée d'Art moderne Lille Métropole
  • Le chant vers l'impossible (1971-1974), tapisseries d'Aubusson créées sur le thème du poète flamand Emmanuel Looten
  • En cet espace inexploré du rêve (1970), Hotel Oaks (Houston)
  • D'étoiles dans les soirs tremblants (1967), Palais de justice de Lille
Œuvres peintes
La Famille, sculpture en laiton de Michel Degand, Lille Europe, 2005
  • Ne pas aller au-delà (2011), Carrière Wellington, Arras[26],[27]
  • Apprends moi à passer (2011), Carrière Wellington, Arras
  • Le Zéro à l'infini... ou mille et un chuchotements (2009), Palais Rameau[28], Lille
  • Palimpseste (2003), mairie de Lille
  • La Vieille Fille (1977), musée d'art et d'industrie de Roubaix, La Piscine
  • Multiples séries : Les Traverses (2002-2008), L'Œuvre au noir (1995-1997), Les Têtes réfléchissantes (1992-1995), L'Image et l'Écriture (1993-2000), Océan de pourpre (2003), Tendres ironies (2004-2005)
Œuvres sculptées

Rétrospectives[modifier | modifier le code]

Vers un autre demain, tapisserie de Michel Degand, Euralliance, Lille, 2004
  • Tapisserie d'Aubusson, au Prieuré d'Airaines (Été 2019)[18]
  • Tapisseries, au Musée des beaux-arts d'Arras (2013-2014)[9],[10]
  • Peintures, à la Cité Nature d'Arras (2013-2014)[32]
  • Tapisseries, Midaforms, Dessins au Palais des Beaux-Arts de Lille (1979)[22]

Bibliophilie[modifier | modifier le code]

  • Un arbre pour les mouettes (Pierre Dhainaut, Michel Degand - Action Culture, Université de Lille 3 - 2010)
  • Roncq, Terre de Ciel (Michel Degand, Émile Verhaeren, Emmanuel Looten, Alain Réveillon, Emmanuelle Beaulieu, Olivier Clinckmaillie, Pierre Dhainaut, Gérard Durozoi, Pierre Henry, Michel Loustalot, Marie Tancrez, Roger Pischler, Tara Solti, Bruno Vouters, Patrick Bougelet, François Boucq - Éditions Alternative Graphique - 2010)
  • Le Zéro à l'infini... ou "mille et un chuchotements" (Michel Degand, Gérard Durozoi, Pierre Dhainaut, Tara Solti, Emmanuelle Baulieu - Édition BFI - 2009)
  • Traverses (Michel Degand, Pierre Dhainaut, Jean-Pierre Nicol - Édition : Alain Buysse - 2008)
  • L'Œil Bleu d'Henri Matisse (Michel Degand, Bruno Vouters - Ateliergalerieditions - 2006)
  • Ciel de lies (Michel Degand, Olivier Clinckemaillie - Ateliergalerieditions - 2005)
  • Scribere (Michel Degand, Gérard Durozoi, Alain Réveillon - Ateliergalerieditions - 2004)
  • Le Feu sacré, les peintres du Nord (Michel Degand, Bruno Vouters - Éditions La Voix du Nord - 2004)
  • Elles et Eux (château de Villemonteix éditeur - 1998)
  • Répétition privée (Michel Degand, Gérard Durozoi - Éditions C(lignes) - 1997)
  • Trames (Éditions La Voix du Nord - Lille - 1972)

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Pierre Henry (préf. Gérard Durozoi), Michel Degand ou l'art du poétique : Biographie par Pierre Henry, , 180 p. (ISBN 978-2-7466-6466-1)
  • Anne Esnault (Préface de Frédéric Leturque), Tapisseries 2013 Musée des Beaux-Arts d'Arras - Peintures 2013 Cité Nature d'Arras, Ville d'Arras (Arras), 2013, 284 pages[9]
  • Alin Avila, L'œuvre textile, Area (Paris), 2010, 80 pages[33],[34]
  • Alin Avila, Moments d'atelier, Yeo pour Area (Paris), 2001, 112 pages
  • Françoise Poiret, Gérard Durozoi, Alain Réveillon, Degand, château-Musée éditeur (Boulogne-sur-Mer), 1995, 40 pages
  • Georges Goldine, Michel Degand, musée Saint-Georges éditeur (Liège), 1981, 52 pages
  • Hervé Oursel, Annie Scottez, Michel Degand, Palais des Beaux-Arts éditeur (Lille), 1979, 48 pages
  • Emmanuel Looten, Michel Degand, 1972, 46 pages
  • Jean Guichard-Meili, Perrine Perrin, Degand, 1969, 48 pages

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. http://www.culture.gouv.fr/public/mistral/joconde_fr?ACTION=CHERCHER&FIELD_98=AUTR&VALUE_98=DEGAND%20Michel&DOM=All&REL_SPECIFIC=3
  2. Nord Matin, Tapisseries de l'An 2000 - Galerie Nord, Brigitte Malou, 2 décembre 1968
  3. L'Œil, no 251, Michel Degand et le mur, juin 1976
  4. Var Matin, Une tapisserie moderne, Stéphane Doussot, 22 aout 1977
  5. The San Diego Union, Richard Reilly, Almanach, 16 novembre 1975
  6. San Francisco, J.L. Wasserman, Art The Galleries, 10 avril 1972
  7. Chicago Today, Don J. Anderson, Art, 29 mars 1971
  8. La Voix du Nord, Rétrospective de Michel Degand au Palais des Beaux-Arts de Lille, Xavier Amoudru, juillet 1979
  9. a b c et d « L’automne de Michel Degand débute à Arras avec deux grandes expositions », La Voix du Nord,‎ (lire en ligne).
  10. a b et c « Au musée des Beaux-Arts d’Arras : les tapisseries de Michel Degand, un voyage émouvant », La Voix du Nord,‎ (lire en ligne).
  11. Le Monde, une tapisserie de Michel Degand au Palais de justice de Lille, 3 janvier 1969
  12. France 3, Fais gaffe aux graffitis, documentaire de Gérard Pignol et Jacques Vigoureux, 24 juin 1984
  13. Galerie des arts, no 216, Le progrès technique et culturel transforme l'espace urbain, mai 1983
  14. La Montagne, Une tapisserie marquée par le vécu, Robert Guinot, 6 septembre 2007
  15. Arearevues, no 9, Printemps 2005, Entretien avec Christine Jean et Benjamin Lévesque, Pardonnez-moi les tâches et les ratures
  16. Nord Eclair, Dans L'œil bleu de Matisse, exposition à la Piscine (Roubaix), Delphine Tonnerre, 22 janvier 2007
  17. La Voix du Nord, exposition de Michel Degand à la Galerie Bellint, Paris, M.C., juillet 1997
  18. a et b « Les tapisseries de Degand exposés au Prieuré d’Airaines à partir de dimanche », Courrier Picard,‎ (lire en ligne).
  19. La Voix Du Nord, « LOOS, Michel Degand donnera son nom à un espace culturel », sur www.lavoixdunord.fr,
  20. Ville de Loos, « MICHEL DEGAND : LE CONTEUR D’HISTOIRES », sur www.loos.fr,
  21. La Voix Du Nord, « Alors, la Fileuse, vous en pensez quoi ? », sur www.lavoixdunord.fr,
  22. a et b Henry 2013.
  23. « Miroir de Terre - Michel Degand » [vidéo], sur Dailymotion (consulté le ).
  24. La Voix Du Nord, « Michel Degand : "Le besoin de peindre correspond à un refus de mourir" », sur www.lavoixdunord.fr,
  25. La Montagne, L’œuvre de l'artiste lillois est à découvrir en juillet, Robert Guinot, 8 juillet 2016
  26. La Voix Du Nord, « 9 avril 1917: de vaillants soldats jaillissent des entrailles d’Arras », sur www.lavoixdunord.fr,
  27. La Voix Du Nord, « Carrière Wellington. 6 h 30 ce mardi 9 avril. La Bataille d’Arras… c’était il y a quatre-vingt-seize ans », sur www.lavoixdunord.fr,
  28. Nord Éclair, « Michel Degand s'expose à travers mille et un tableaux au palais Rameau »,
  29. La Voix Du Nord, « Même dans les œuvres sombres, il faut une petite lumière, un espoir », sur www.lavoixdunord.fr,
  30. La Voix Du Nord, « Dimanche, la boucle des deux clochers dévoile ses œuvres d'art », sur www.lavoixdunord.fr,
  31. Google Maps, « Terre de Ciel »
  32. http://www.lavenirdelartois.fr/actualite/Sortir/article_1770865.shtml
  33. Roncq Mag, Patrick Bonte, décembre 2010
  34. La Voix Du Nord, « L’œuvre textile de Michel Degand tapisse les Anciennes Écuries », sur www.lavoixdunord.fr,

Liens externes[modifier | modifier le code]