Michel Cool

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Michel Cool, né en 1956 dans le département du Nord, est un journaliste français de presse écrite, radio et télévisée, spécialisé dans les affaires religieuses. Il a été rédacteur en chef à l'hebdomadaire La Vie (2011-2013). Il est actuellement éditeur chez Salvator (depuis février 2013) et chroniqueur au Jour du Seigneur sur France 2 et sur RCF (Radios chrétiennes francophones).

Parcours professionnel[modifier | modifier le code]

Il est journaliste de presse écrite, de radio et de télévision, éditeur et auteur de plusieurs ouvrages. Spécialiste de l'information religieuse, il a collaboré à La Vie, Pèlerin et L'Express. Il a été le cofondateur du mensuel Sens Magazine (1989-1992) auquel collaborèrent les journalistes Jean-Claude Guillebaud et Jean-Paul Kauffmann et les écrivains Martin Winckler et Bernard Fauconnier. Il a été rédacteur en chef de la revue environnementaliste Valeurs Vertes (1993-1997), puis rédacteur en chef et directeur de l'hebdomadaire Témoignage chrétien (1997-2005).

Il impulsa l'organisation de trois voyages inter-religieux en Israël et en Palestine qui permirent à près de six cents Français de soutenir les acteurs de paix et de dialogue de la région. Il collabore à l'hebdomadaire protestant Réforme et au Monde Diplomatique. Sur France Culture, il a coprésenté Le club de la presse des religions (2002-2005) ; sur cette même chaîne, il a produit des émissions de culture religieuse (Les nouveaux théologiens, Histoire de… papes, Histoire du… christianisme ; séries d'entretiens A voix nue avec Hans Küng, Jean Delumeau, le cardinal André Vingt-Trois ; documentaires sur Lourdes et Georges Bernanos).

Il présente une chronique littéraire hebdomadaire pour Le Jour du Seigneur, le dimanche matin sur France 2[1]. Michel Cool anime aussi des sessions de formation permanente pour des journalistes professionnels sous l'égide de l'École supérieure de journalisme de Lille (ESJ-Médias). Depuis avril 2010, il est membre de l'Association « Dom Helder-Mémoire et actualité »[2].

Il a obtenu le prix de littérature religieuse 2012[3] pour son livre Conversion au silence : itinéraire spirituel d'un journaliste .

Ouvrages[modifier | modifier le code]

  • Mireille Nègre : je danserai pour toi, Desclée de Brouwer, 1984
  • A.J. Cronin. Romans, préface, Presses de la Cité, collection "Omnibus", 1993
  • André Malraux, l'aventure de la fraternité, Desclée de Brouwer, 1996
  • Les chrétiens et la mondialisation, en collaboration avec Pierre Vilain, Desclée de Brouwer, 2002
  • L'évêque et le sociologue : croire à l'aube du XXIe siècle, entretiens avec Mgr Gérard Defois et Patrick Michel, Éditions de l'Atelier, 2004
  • Les nouveaux penseurs du christianisme, Desclée de Brouwer, 2006
  • La liberté dans la foi, entretiens avec le cardinal André Vingt-Trois, Éditions de l'Aube et France culture, 2008
  • Le mystère Lourdes d'hier à aujourd'hui, en collaboration avec Bernadette Sauvaget, Desclée de Brouwer, 2008
  • Messagers du silence, Albin Michel, 2008
  • Pour un capitalisme au service de l'homme, Paris, Albin Michel, (ISBN 978-2-226-19311-7)
  • Conversion au silence : itinéraire spirituel d'un journaliste, Paris, éditions Salvator, , 224 p. (ISBN 978-2-706-70837-4)
prix de littérature religieuse 2012[4]]

Autres publications[modifier | modifier le code]

  • 50 clés pour comprendre la vie monastique, hors-série du Pèlerin, mars 2010
  • Les moines : quel est leur secret, réalisation du dossier du hors-série de La Vie, septembre 2010

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. http://www.lejourduseigneur.com/Web-TV/Chroniques/Chroniques-livres-de-Michel-Cool
  2. http://www.heldercamara-actualites.org/Association-DHMA-Dom-Helder.html
  3. « Michel Cool, prix 2012 de littérature religieuse », sur http://www.la-croix.com, (consulté le 23 février 2012)
  4. « Le prix de littérature religieuse » sur le site du Syndicat des libraires de littérature religieuse (SLLR) (consulté le 31 mars 2017)
  5. Famille chrétienne no 1919 du 25 au 31 octobre 2014, p. 42-43

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]