Michel Collinet

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Colinet (homonymie).
Michel Collinet
une illustration sous licence libre serait bienvenue
Biographie
Naissance
Décès
Nationalité
Activité
Autres informations
Parti politique

Michel Collinet, né le à Lorient et mort le à Paris, était agrégé de mathématiques, enseignant, syndicaliste, militant marxiste, et résistant.

Biographie[modifier | modifier le code]

Michel Collinet adhère aux Jeunesses communistes en 1925, puis se rapproche rapidement des oppositions communistes de gauche : il est d'abord proche de Boris Souvarine, puis du groupe « La Lutte des classes » (où il écrit sous le pseudonyme de Paul Sizoff). Il fonde ensuite la revue « Le Communiste ».

Collinet participe au film Prix et profits.

En octobre 1935, il adhère à la SFIO et participe à la création de la tendance Gauche révolutionnaire. Également adhérent du Parti ouvrier d'unification marxiste, il se rend à Barcelone en juillet 1936, dès le coup d'État franquiste.

En 1938, après l'exclusion de la « Gauche révolutionnaire » de la SFIO, il participe au Parti socialiste ouvrier et paysan.

Pendant la seconde guerre mondiale, il est membre de Ceux de la Résistance, puis de Libération-Nord.

En 1938, il épouse Simone Breton (née Simone Rachel Kahn), ex-épouse d'André Breton, rencontrée en 1932.

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sources[modifier | modifier le code]