Michel Chevron

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Chevron.
Michel Chevron
Naissance (72 ans)
Levroux, Indre
Activité principale
Auteur
Langue d’écriture Français
Genres

Michel Chevron, né le à Levroux, dans l'Indre, est un écrivain français, auteur de roman noir.

Biographie[modifier | modifier le code]

Après des études techniques, il obtient un CAP d'ajusteur. Il est ouvrier d'usine de 1964 à 1969, puis devient professeur de mécanique dans un lycée d'enseignement professionnel parisien.

Après avoir écrit plusieurs nouvelles, il publie en 1993 son premier roman, Fille de sang. Pour Claude Mesplède, ce récit est « d'une noirceur d'encre »[1]. Avec Les Purifiants, un roman publié en 1995, « le style rappelle (...) celui de Jean-Patrick Manchette »[1].

En 1996, il fait paraître J'irai faire Kafka sur vos tombes, une aventure du Poulpe, qui relève plus du fantastique et, en 1998, Gavial poursuite, un récit de science-fiction.

Œuvre[modifier | modifier le code]

Romans[modifier | modifier le code]

Nouvelles[modifier | modifier le code]

  • Le Talent d'Achille, dans le recueil Crimes d'amour, Plan Calcule (1992)
  • Chrysanthème, Revue 813 no 54 (janvier 1997)
  • Vieille Momie, Délits d'encre, coll. « 10 p'tits noirs » (1997)
  • Belleborgne, Éditions La Loupiote, Caïn hors-série no 3 Les Visiteurs du noir (1998)
  • Comme des enfants, dans le recueil La Maison du bourreau, Éditions La Nouvelle Librairie, coll. « Fureur du noir » (1998) (ISBN 2-912688-04-3)
  • Le Respect du protocole, dans le recueil Haras, Éditions La Nouvelle Librairie, coll. « Fureur du noir » (1999) (ISBN 2-912688-19-1)
  • Les Sept Douleurs, Revue 813 no 73-73 (octobre 2000)
  • La Corde à 13 nœuds de Rodhodendron, dans le recueil Y'a pas de sots métiers !, Éditions Terre de Brume, coll. « Granit noir » no 46 (novembre 2010) (ISBN 978-2-84362-439-1)
  • L'Agence Noé, dans le recueil Petites Nouvelles de l'Urubu, Éditions Urubu

Sources[modifier | modifier le code]

Document utilisé pour la rédaction de l’article : document utilisé comme source pour la rédaction de cet article.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a et b Dictionnaire des littératures policières, volume 1, p. 419.

Liens externes[modifier | modifier le code]