Michel Blangy

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Blangy.
Michel Blangy
une illustration sous licence libre serait bienvenue
Fonction
Préfet de La Réunion
-
Biographie
Naissance
Voir et modifier les données sur Wikidata (79 ans)
Nationalité
Formation
Activités

Michel-Daniel BLANGY est né le à Suresnes (alors commune du département de la Seine, et, depuis la loi portant organisation de la région parisienne du 21 juillet 1964 et création des nouveaux départements , dans le département des Hauts-de-Seine).

Il est ancien préfet de région , qui termina sa carrière en tant que directeur de cabinet du Président de la République de 2002 à 2004, sous la présidence de Jacques Chirac.

Biographie[modifier | modifier le code]

Ses origines familiales sont dans le Nord et le Pas de Calais .

Son père fut directeur de collège public. Sa mère n'avait pas d'activités professionnelles.

Après avoir suivi ses études secondaires au lycée Voltaire à Paris, il effectue ses études de licence en droit au sein de la Faculté de droit et de sciences économiques de Paris ; il fut également étudiant à l'Institut d'études politiques de Paris et obtient son diplôme . Il est également titulaire d' un certificat d'études pratiques en allemand obtenu à la Faculté des Lettres et Sciences Humaines de Paris.

Après avoir effectué son service militaire entre janvier 1962 et juillet 1963 dans un régiment de l'arme blindée-cavalerie en tant qu'aspirant puis sous-lieutenant (le service militaire était alors d'une durée alors d'un an et demi), il entre à l'ENA et appartient alors à la promotion « Montesquieu », celle qui commence au 01 février 1964 et qui se termine deux ans et de quatre mois plus tard au 01 juin 1966.

À la sortie de l'E.N.A., il devient administrateur civil à la DGCL au ministère de l'Intérieur pour une période de deux ans environ.

Il est ensuite détaché en tant que sous-préfet et est nommé directeur de cabinet du préfet du Val-de-Marne en 1968.

Il continue sa carrière au sein du corps préfectoral et est promu sous-préfet hors classe en 1973.

Il est notamment directeur de cabinet du directeur général de l'administration au Ministère de l'Intérieur en 1974.

En 1975, il est directeur adjoint de cabinet du préfet de Paris et de la région Ile-de-France .

Il devient auditeur de la promotion de l'IHEDN en 1979/1980 .

Il devient par la suite préfet, commissaire de la République des Hautes-Alpes en 1982 pendant deux ans.

Il devient préfet de la région et du département de la Réunion entre mars 1984 et avril 1986 .

Préfet hors cadre, après son séjour de deux ans outre-mer, il est nommé directeur du personnel et de la formation de la police en 1986 pendant trois ans. Cette direction avait quitté la Placce Beauvau en juin 1985 et s'était établie alors au 7 à 11 rue Nélaton, dans le 15 ème arrondissement, dans un bâtiment qui est la propriété des assurances " La Mondiale ", construit en 1961 et bâti sur les anciens emplacements du Vélodrome d'Hiver, lieu du rassemblement forcé de la rafle des juifs étrangers et apatrides des 16 et 17 juillet 1942 et qui fut organisée par la Préfecture de Police, avec des policiers et des gendarmes français ainsi que des membres du parti d'extrême droite qu'était le Pari populaire français (13152 personnes raflées dont la quasi-totalité est morte gazée à Auschwitz ou dans d'autres camps puisque moins de 100 de ces personnes arrêtées revinrent vivantes à Paris en mai-juin 1945).

Préfet du Val-de-Marne et commissaire à l'aménagement du Marché d'intérêt national (MIN) de la région parisienne à Rungis en 1989, il reste deux ans dans la région parisienne.

En 1991, il est nommé préfet de la région Poitou-Charentes, préfet de la Vienne où il est en fonction pour deux ans.

En 1993, Michel BLANGY revient Place Beauvau, dans les services centraux du Ministère : il est, en effet, nommé D.G.A. directeur général de l'administration .

En 1994, il est promu au grade de lieutenant-colonel de réserve de l'armée blindée cavalerie, soit le grade le plus élevé pour un ancien officier appelé du contingent .

En 1995, il est membre de la Commission nationale de contrôle et aussi membre du conseil d'administration de l'ENA .

Il est préfet de la Loire-Atlantique et de la région Pays de la Loire en 1997 pour une période de cinq ans environ.

De 2002 à 2004, il est directeur de cabinet de Jacques Chirac, alors président de la République. Il fut surnommé au cours de cette période " le sphinx de l' Elysée ".

Parallèlement à ces fonctions à la Présidence de la République, il occupe les fonctions de président du conseil d'administration de l'Office national des forêts de 2003 à 2004.

En mai 2004, il est admis à faire valoir ses droits à la retraite .

Il est également président du conseil d'administration du domaine national de Chambord en 2006 et 2007.

Notes et références[modifier | modifier le code]

Sources[modifier | modifier le code]