Michel Bassompierre

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Michel Bassompierre
Image dans Infobox.
Michel Bassompierre au Muséum de Nantes en 2009.
Biographie
Naissance
Voir et modifier les données sur Wikidata (73 ans)
ParisVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Formation
Activité
Autres informations
Maître

Michel Bassompierre né à Paris le est un sculpteur français.

Spécialisé dans l'art animalier, ses sujets de prédilection sont les ours, les chevaux, les éléphants d'Asie et les gorilles. Élève de René Leleu à l'École des beaux-arts de Rouen, il vit depuis les années 1970 près de Nantes (Loire-Atlantique). Il remporte le grand prix du Salon national des artistes animaliers de 1989[1], le prix Édouard Marcel Sandoz en 1990 et la médaille d'or du Salon des artistes français de 1998[2].

Biographie[modifier | modifier le code]

Michel Bassompierre s’illustre dans la sculpture animalière depuis la fin des années 1970. Ayant reçu de nombreux prix et récompenses qui soulignent la singularité de son œuvre, il a su se saisir de cette discipline en lui insufflant un regard résolument contemporain. Fort d’une anatomie et d’un dessin parfaitement maîtrisés, son travail montre une animalité qui ne se fait plus hostile mais paisible et bienveillante. Grand admirateur de l'œuvre de François Pompon[3], il se débarrasse de l’anecdote pour aller à l’essentiel : une forme pure, des courbes délicates, une lumière enveloppante qui souligne la rondeur des masses dont émanent tendresse et poésie. Ours, gorilles ou éléphants d’Asie de bronze ou de marbre de Carrare semblent, en toute quiétude, nous donner un accès privilégié à l’intimité de leur vie.

Enfant d'une mère artiste et d'un père scientifique, Michel Bassompierre s'inscrit à l'École des beaux-arts de Rouen pour y apprendre la sculpture. Il décide d'approfondir sa connaissance de l'anatomie animale : le squelette et les muscles. L'apprenti sculpteur dessine et enregistre les attitudes de chaque animal sous la direction de son professeur de sculpture René Leleu (1911-1984).

L'œuvre sculpté de Michel Bassompierre compte des centaines de pièces. Ses œuvres exposées dans les salons parisiens ne tardent pas à obtenir des récompenses, notamment une médaille d'argent, une autre d'or, puis le grand prix du Salon des artistes français et le grand prix du Salon national des artistes animaliers.

Il est invité avec Olivier Debré à exposer au Cercle des Gobelins à Paris en 1998.

En 2015, Bassompierre est l'invité d'honneur du musée François-Pompon à Saulieu dans le cadre de l'exposition « Ours bruns », à l'occasion de laquelle il a fait don au musée de son œuvre intitulée Les Saumons no 1.

En 2020, il expose dans les villes de Paris[4], Londres[5], Baden-Baden[6], Genève[7], Bruxelles[8], Courchevel[9], Chamonix[10], Megève[11], Toulon[12], Cannes[13], Honfleur[14], Dinard[15], Arcachon[16], Saint-Martin-de-Ré[17], La Baule[18], Lyon[19], Saint-Paul-de-Vence[20] et Pont-Aven[21].

Il est exposé par les galeries Bartoux[22], Artclub Gallery[23], galerie Vue sur Mer[24], galerie Estades[25], galerie Art XXI[7], Couck Art[26], galerie Loïc Lucas[27], galerie Saint-Martin[28], Emotion Plurielle[29] et galerie Izart[30].

Il est membre de la Society of Animal Artists[31] et de la Fondation Taylor.

Œuvres[modifier | modifier le code]

Durant les étés 2018[32] et 2019[33],[34],[35], son œuvre monumentale intitulée Le Miel no 5[36] est exposée sur la terrasse du Grand Hôtel des Thermes de Saint-Malo[37]. Le journal Ouest-France a publié plusieurs articles à cette occasion[38],[39],[40].

Le [41], son Dauphin monumental est remis en place à Pornichet après une restauration. Cette sculpture initialement présentée au centre d'un rond-point sous forme de fontaine, est désormais placé sur le trottoir à la suite d'un réaménagement du quartier. Jean-Claude Pelleteur, maire de Pornichet et Michel Bassompierre ont assisté à son retour de la fonderie.

Récompenses et distinctions[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. http://www.artistes-animaliers.com/?page_id=190
  2. artistes-francais.com.
  3. Admiration qui va jusqu'à imiter la physionomie du maître.
  4. « Art Gallery », sur www.artclub.fr (consulté le ).
  5. « LONDON | Galeries Bartoux », sur www.galeries-bartoux.com (consulté le ).
  6. « Galerie Estades Baden-Baden | Galerie Estades » (consulté le ).
  7. a et b « ARTVIE - The Online Fine Art Gallery », sur www.artvie.com (consulté le ).
  8. « Couckart - Galerie d'art située au cœur du Sablon », sur Couck Art (consulté le ).
  9. « COURCHEVEL 1850 | Galeries Bartoux », sur www.galeries-bartoux.com (consulté le ).
  10. « Galerie Loic Lucas à Chamonix - CHX DESIGN », sur www.loic-lucas.com (consulté le ).
  11. « Megève | Galeries Bartoux », sur www.galeries-bartoux.com (consulté le ).
  12. « Galerie Estades Toulon | Galerie Estades » (consulté le ).
  13. « Cannes | Galeries Bartoux », sur www.galeries-bartoux.com (consulté le ).
  14. « Honfleur – Dauphin | Galeries Bartoux », sur www.galeries-bartoux.com (consulté le ).
  15. « Artistes - Galerie Vue Sur Mer - Dinard », sur Galerie Vue Sur Mer (consulté le ).
  16. « Galeries d'Art », sur Galerie Saint Martin (consulté le ).
  17. « Saint-Martin de Ré | Galeries d'art Promenarts » (consulté le ).
  18. « Galerie Emotion Plurielle », sur emotionplurielle (consulté le ).
  19. « Art Gallery », sur www.artclub.fr (consulté le ).
  20. « Vieux Saint-Paul | Galeries Bartoux », sur www.galeries-bartoux.com (consulté le ).
  21. « Galerie Izart | Galerie d'art contemporain à Pont-Aven » (consulté le ).
  22. « Michel Bassompierre - Biographie et œuvres disponibles | Galeries Bartoux », sur www.galeries-bartoux.com (consulté le ).
  23. « Art Gallery », sur www.artclub.fr (consulté le ).
  24. « Michel Bassompierre - Galerie Vue Sur Mer - Dinard », sur Galerie Vue Sur Mer (consulté le ).
  25. « Michel Bassompierre | Galerie Estades » (consulté le ).
  26. « Couckart - Nos oeuvres », sur Couck Art (consulté le ).
  27. « Artistes de la galerie d'Art Loïc Lucas à Chamonix », sur www.loic-lucas.com (consulté le ).
  28. « Michel Bassompierre artiste sculpteur animalier », sur Galerie Saint Martin (consulté le ).
  29. « Michel Bassompierre - Galerie Emotion Plurielle », sur emotionplurielle (consulté le )
  30. « Michel Bassompierre | Galerie Izart » (consulté le ).
  31. (en) « Membership Roster of the Society of Animal Artists », sur The Society of Animal Artists (consulté le )
  32. « À Saint-Malo, un ours de 180 kg veille sur les Thermes Marins », sur actu.fr (consulté le ).
  33. Michel Bassompierre, « Le gros ours doré sort de son hibernation », sur bassompierre.fr, (consulté le ).
  34. « L’Ours des Thermes. Il est sorti d’hibernation », sur Le Telegramme, (consulté le ).
  35. « L'ours fait son grand retour aux Thermes marins », sur actu.fr (consulté le ).
  36. « L'ours des Thermes (Saint-Malo) : 2020 Ce qu'il faut savoir pour votre visite », sur Tripadvisor (consulté le ).
  37. Localisation actuelle iconnue.
  38. Brigitte Saverat-Guillard, « L'ours des Thermes coqueluche de la digue », sur ouest-france.fr, .
  39. Brigitte Saverat-Guillard, « Les Thermes auront du mal à quitter l'ours », sur ouest-france.fr, .
  40. Brigitte Saverat-Guillard, « L'ours des Thermes signe son grand retour », sur ouest-france.fr, .
  41. Ouest-France, « Le dauphin fait peau neuve », sur ouest-france.fr, .
  42. a et b Lauréats du grand prix du Salon national des artistes animaliers.
  43. bienpublic.com.
  44. (en) « 2018/10/SAA-58th-Award-Michel-Bassompierre », sur societyofanimalartists.com (consulté le ).
  45. (en) « Award History for the Society of Animal Artists Exhibitions », sur The Society of Animal Artists (consulté le ).

Liens externes[modifier | modifier le code]