Michel Bassompierre

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Bassompierre.
Michel Bassompierre
Michel Bassompierre au Muséum de Nantes.jpg
Séance de croquis au Muséum de Nantes
Naissance
Nom de naissance
Michel Bassompierre
Nationalité
Activité
Formation
Maître

Michel Bassompierre, né à Paris le , est un sculpteur animalier français. Les ours, chevaux, éléphants et gorilles sont ses sujets de prédilection. Élève de René Leleu à l'École régionale des beaux-arts de Rouen, il vit près de Nantes en Loire-Atlantique. En 1989, il remporte le Grand Prix du Salon National des Artistes Animaliers[1]. En 1990, il remporte le Prix Edouard Marcel Sandoz et en 1998 la médaille d'or du Salon des artistes français[2].

Biographie[modifier | modifier le code]

Michel Bassompierre dans la cour du Musée François Pompon.
Michel Bassompierre pose dans la cour du Musée François Pompon aux côtés de son bronze monumental "Les Saumons no 1" en septembre 2015

Michel Bassompierre s’illustre dans la sculpture animalière depuis la fin des années soixante-dix. Ayant reçu de nombreux prix et récompenses qui soulignent la singularité de son œuvre, il a su se saisir de cette discipline en lui insufflant un regard résolument contemporain. Fort d’une anatomie et d’un dessin parfaitement maîtrisés, son travail montre une animalité qui ne se fait plus hostile mais paisible et bienveillante. Il se débarrasse de l’anecdote pour aller à l’essentiel : une forme pure, des courbes délicates, une lumière enveloppante qui souligne la rondeur des masses dont s’émanent tendresse et poésie. Ours, gorilles ou éléphants d’Asie de bronze ou de marbre semblent, en toute quiétude, nous donner un accès privilégié à l’intimité de leur vie.

Enfant d'une mère artiste et d'un père scientifique, Michel Bassompierre s'inscrit à l'École des beaux-arts de Rouen pour y apprendre la sculpture. Il décide d'approfondir sa connaissance de l'anatomie animale : le squelette et les muscles. L'apprenti sculpteur dessine et enregistre les attitudes de chaque animal sous la houlette de son professeur de sculpture René Leleu.

Les sculptures de Michel Bassompierre, ours, primates, grenouilles, chevaux, éléphants, représentent plusieurs centaines de pièces. Son atelier est situé dans les marais de Goulaine. Ses ours, ses gorilles, ses éléphants, exposés dans les grand Salons parisiens ne tardent pas à ravir les prix. Les récompenses se succèdent : Médaille d'argent, d'Or puis Grand Prix du Salon des Artistes Français, Grand Prix du Salon National des Artistes Animaliers...

En 1998, il est invité avec Olivier Debré à exposer au Cercle des Gobelins à Paris.

En 2015, il est l'invité d'honneur du Musée François Pompon de Saulieu dans le cadre de l'exposition "Ours bruns". À l'issue de cette exposition, Michel Bassompierre fait don au Musée François Pompon d'une de ses œuvres intitulée Les Saumons no 1. Cette sculpture est visible dans une des pièces du musée consacrée aux dons d'artistes animaliers invités à y exposer.

En 2016, il expose dans des galeries d'art à Genève, Paris, Lyon, Courchevel, Dinard et Pont-Aven.

Prix et distinctions[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]