Michel Audrain

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Michel Audrain
image illustrative de l’article Michel Audrain
Michel Audrain en juillet 2016
Situation actuelle
Équipe Drapeau : France SM Caen
(entraîneur adjoint)
Biographie
Nationalité Drapeau : France Française
Naissance (56 ans)
Lieu Rennes (France)
Taille 1,75 m (5 9)
Période pro. 1979-1992
Poste Milieu offensif
Parcours junior
Saisons Club
1969-1978 Drapeau : France CPB Ginguené
1978-1979 Drapeau : France SCO Angers
Parcours professionnel1
SaisonsClub 0M.0(B.)
1979-1982 Drapeau : France SCO Angers066 0(8)
1982-1985Drapeau : France Girondins de Bordeaux061 (10)
1985-1986Drapeau : France Olympique de Marseille033 0(5)
1986-1987 Drapeau : France Stade lavallois026 0(8)
1987-1989Drapeau : France Stade rennais061 0(5)
1989-1990Drapeau : France Quimper CFC026 0(4)
1990-1992Drapeau : France FC Annecy038 0(1)
Total 306 (41)
Parcours amateur
Saisons Club
1992-1993Drapeau : France Voltigeurs Châteaubriant
1993-1994Drapeau : France SC Notre-Dame-des-Champs
Équipes entraînées
AnnéesÉquipe Stats
1994-1996Drapeau : France SCO Angers B
1998-2002Drapeau : France Stade lavallois B
2005Drapeau : France FC Lorient B
1 Compétitions officielles nationales et internationales.
Dernière mise à jour : 21 juin 2013

Michel Audrain, né le à Rennes en Ille-et-Vilaine, est un joueur et un entraîneur de football français. Durant sa carrière de joueur, il évolue aux postes de milieu offensif et d'attaquant, de la fin des années 1970 au début des années 1990.

Il fait ses débuts de footballeur au Cercle Paul-Bert Ginguené, à Rennes, avant de rejoindre en catégorie junior le SCO Angers, où il fait ses débuts professionnels. Il signe ensuite aux Girondins de Bordeaux, où il remporte deux titres de champion de France en 1984 et 1985. Après un passage à l'Olympique de Marseille, au Stade lavallois et au Stade rennais, il finit sa carrière professionnelle au FC Annecy.

Devenu entraîneur, il dirige principalement les centres de formation du SCO Angers, de l'AS Saint-Étienne, du Stade lavallois et du FC Lorient. Il occupe également des postes d'entraîneur adjoint, auprès de Denis Troch, Philippe Hinschberger, Hubert Fournier et Christian Gourcuff, et dirige plusieurs équipes réserves.

Il est depuis juin 2018 entraîneur adjoint du Stade Malherbe Caen.

Biographie[modifier | modifier le code]

Joueur[modifier | modifier le code]

Michel Audrain commence le football au sein du Cercle Paul-Bert Ginguené, un club de quartier de la ville de Rennes, à l'âge de huit ans[1],[2]. Il rejoint en 1978 le SCO Angers et fait ses débuts professionnels à l’âge de dix-sept ans[3], lors de la troisième journée du championnat 1978-1979. Dans ce match, disputé au stade du Ray face à l'OGC Nice et à l'issue duquel les deux équipes font match nul zéro but partout, Michel Audrain entre en jeu à la 75e minute de la rencontre, en remplacement de Karim Maroc[4]. Ailier puncheur et bon dribbleur[5], il s'impose comme titulaire dès la saison suivante, que le club angevin termine à la dix-septième place. Malgré la relégation en Division 2 en 1981, il devient international espoir et dispute en fin de saison le Tournoi de Toulon. L'équipe dirigée par Jacky Braun termine quatrième de la compétition[6]. En 1982, le club angevin termine huitième de son groupe de Division 2 et en juin, Michel Audrain dispute de nouveau le Tournoi de Toulon avec les « Bleuets ». Au terme de la compétition, les jeunes français terminent septième[7].

Michel Audrain est recruté en 1982 par les Girondins de Bordeaux. Aux Girondins, l'entraîneur Aimé Jacquet l'utilise comme remplaçant en attaque, derrière les titulaires Bernard Lacombe et Dieter Muller[8]. En fin de saison, les Bordelais terminent vice-champions de France derrière le FC Nantes. En 1983-1984, Michel Audrain et ses coéquipiers remportent le titre grâce à une différence de buts favorable sur l'AS Monaco[9]. Les Bordelais réussissent la saison suivante à conserver leur titre, en ne concédant que quatre défaites et en ayant la meilleure attaque[10]. Le club atteint la même année la demi-finale de la Coupe d'Europe des clubs champions où il est éliminé, sur le score de trois buts à deux sur les deux matchs, par la Juventus menée par Michel Platini. Michel Audrain ne dispute cependant aucune rencontre de cette compétition.

Il rejoint, en même temps que son coéquipier Antoine Martinez, l'Olympique de Marseille pour la saison 1985-1986 dans l'optique d'y obtenir une place de titulaire[5]. Il ne parvient cependant pas à s'imposer et l'entraîneur Žarko Olarević le sort de l'équipe type[5]. Douzièmes du championnat, les Olympiens atteignent la finale de Coupe de France. Titulaire au coup d'envoi de la rencontre face à son ancien club, les Girondins de Bordeaux, il s'incline avec ses coéquipiers sur le score de deux buts à un à l'issue de la prolongation[11],[12]. L'OM en reconstruction, il est prêté en 1986 au Stade lavallois, pour une saison où il joue vingt-six matchs et marque huit buts.

À la fin de son prêt en 1987, il rejoint le Stade rennais qui vient de redescendre en Division 2. Dixièmes du championnat, les Rennais terminent troisièmes la saison suivante, et disputent les pré-barrages d'accession à la Division 1, face au Nîmes Olympique. Ils s'inclinent à ce stade de la compétition sur le score d'un but à zéro.

Après deux saisons chez les rouge et noir, il signe, en 1989 au Quimper CFC, pour continuer à y évoluer en Division 2, mais le club finistérien dépose le bilan en fin de saison[13]. La saison suivante, il s'engage avec le FC Annecy, autre club de Division 2, où il termine sa carrière professionnelle en 1992, le club ayant également déposé le bilan[13]. Il revient alors dans sa région d'origine et, dispute une saison sous les couleurs des Voltigeurs de Châteaubriant, en Division 4, terminée à la dixième place du groupe D[14]. Il s'engage ensuite avec le SC Notre-Dame-des-Champs, club amateur basé à Angers, avec lequel il dispute une dernière saison comme joueur[2].

Entraîneur[modifier | modifier le code]

Michel Audrain se reconvertit comme entraîneur et se dirige alors vers un rôle de formateur[13]. En 1994, il prend la responsabilité du centre de formation du SCO Angers puis dirige l'équipe réserve jusqu'en 1996[2]. Il part ensuite à l'AS Saint-Étienne pour deux ans, où il prend en charge les moins de quinze ans du club[2].

En 1998, il rejoint le Stade lavallois comme directeur du centre de formation et entraîneur de l'équipe réserve. Après quatre ans à ce poste, il devient en 2002 directeur du centre de formation du FC Lorient et entraîneur des moins de 18 ans, puis en juillet 2005 de l'équipe réserve du club[2]. Il retourne en septembre 2005 au Stade lavallois, comme adjoint de Denis Troch[15].

En juin 2007, toujours comme adjoint de Denis Troch, il signe à l'ES Troyes AC[16]. À la suite d'une sixième place en championnat de Ligue 2, alors que le club visait la montée, le duo d'entraîneurs est remercié par le président de l'ESTAC en mai 2008[17].

Il retourne alors au Stade lavallois comme entraîneur-adjoint de Philippe Hinschberger[18], poste qu'il quitte en juin 2013 car il souhaite entraîner une équipe[13]. Il rejoint finalement le Stade de Reims, en Ligue 1, comme adjoint d'Hubert Fournier pour la saison 2013-2014[19],[20]. En mai 2014, il suit Hubert Fournier à l'Olympique lyonnais, toujours comme adjoint[21], mais reste au club lorsque celui-ci est remercié, en décembre 2015. En poste jusqu'à la fin de la saison 2015-2016, il quitte Lyon en , pour devenir adjoint de Christian Gourcuff au Stade rennais. Il retrouve ainsi sa ville natale, l'un des anciens clubs, et un entraîneur qu'il avait côtoyé au FC Lorient[22]. Le 6 novembre 2017, jour de son anniversaire, le club annonce qu'il est remercié en même temps que Christian Gourcuff[23].

Il devient en juin 2018 l’entraîneur adjoint de Fabien Mercadal au Stade Malherbe Caen[24].

Michel Audrain est également le sélectionneur de l'équipe de Bretagne[25].

Palmarès joueur[modifier | modifier le code]

Michel Audrain dispute 139 matchs pour 19 buts inscrits en Division 1[26] et 135 matchs pour 13 buts marqués en Division 2[27]. Avec les Girondins de Bordeaux, il est champion de France en 1984 et 1985 et vice-champion de France en 1983. Sous les couleurs de l'Olympique de Marseille, il est finaliste de la Coupe de France en 1986.

Il est également international junior et espoir.

Statistiques[modifier | modifier le code]

Le tableau ci-dessous résume les statistiques en match officiel de Michel Audrain durant sa carrière de joueur professionnel[27],[28].

Statistiques de Michel Audrain
Saison Club Championnat Coupe(s) nationale(s) Compétition(s)
continentale(s)
Total
Division M B M B C M B M B
1979-1980 Drapeau de la France Angers SCO Division 1 21 4 1 0 - - - 22 4
1980-1981 Drapeau de la France Angers SCO Division 1 21 1 2 0 - - - 23 1
1981-1982 Drapeau de la France Angers SCO Division 2 20 3 1 0 - - - 21 3
1982-1983 Drapeau de la France Girondins de Bordeaux Division 1 23 3 2 0 C3 1 0 26 3
1983-1984 Drapeau de la France Girondins de Bordeaux Division 1 9 1 1 0 C3 1 0 11 1
1984-1985 Drapeau de la France Girondins de Bordeaux Division 1 20 4 3 2 C1 1 0 24 6
1985-1986 Drapeau de la France Olympique de Marseille Division 1 26 3 7 2 - - - 33 5
1986-1987 Drapeau de la France Stade lavallois (prêt) Division 1 19 3 7 5 - - - 26 8
1987-1988 Drapeau de la France Stade rennais FC Division 2 30 3 3 0 - - - 33 3
1988-1989 Drapeau de la France Stade rennais FC Division 2 22 2 6 0 - - - 28 2
1989-1990 Drapeau de la France Quimper CFC Division 2 26 4 0 0 - - - 26 4
1990-1991 Drapeau de la France Annecy FC Division 2 9 0 1 0 - - - 10 0
1991-1992 Drapeau de la France Annecy FC Division 2 28 1 0 0 - - - 28 1
Total sur la carrière 274 32 29 9 - 3 0 306 41

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. « Michel Audrain - Fiche et statistiques », sur stade-rennais-online.com (consulté le 4 mai 2012)
  2. a, b, c, d et e Ludovic Billac, Philippe Le Brech et Denis Troch, DT Foot Le guide du football 2006-2007, Saint-Germain en Laye, DT Sport International, , 736 p. (ISBN 2-9515650-6-2), p. 207
  3. Michel Bihan, « L'entrée fracassante de Michel Audrain en Première division », sur scoangers.ugocapeto.com, Ouest-France (consulté le 4 mai 2012)
  4. L'Équipe Football 81, L'Équipe, , 290 p. (ISSN 0153-1069), p. 157
  5. a, b et c Guy Champagne, « Stade lavallois », Football 86/87, hors série But n°2627,‎ , p. 46
  6. « 9ème Festival Foot "Espoirs" », sur festival-foot-espoirs.com (consulté le 4 mai 2012)
  7. « 10ème Festival Foot "Espoirs" », sur festival-foot-espoirs.com (consulté le 4 mai 2012)
  8. collectif, « Dictionnaire de la division 1 », Les guides de l'Équipe Football 85-86, L'Équipe,‎ , p. 32 (ISSN 0153-1069)
  9. « L'Histoire du Championnat de France 1983/1984 Bordeaux Champion de France », sur om4ever.com (consulté le 11 mai 2012)
  10. « L'Histoire du Championnat de France 1984/1985 Bordeaux Champion de France », sur om4ever.com (consulté le 11 mai 2012)
  11. « Saison 1985-1986 Bordeaux vainqueur de l'OM de Bernard Tapie », sur om4ever.com (consulté le 4 mai 2012)
  12. « Coupe de France Saison 1985 - 1986 », sur fff.fr, FFF (consulté le 11 mai 2012)
  13. a, b, c et d Mathieu Coureau, « Stade lavallois : Michel Audrain quittera son poste d'adjoint (et le club) à la fin de la saison », sur ouest-france.fr, Ouest-France, (consulté le 21 juin 2013)
  14. « Football - Résultats de Division 4 D Saison 1993 », sur footballenfrance.fr (consulté le 11 mai 2012)
  15. « Michel Audrain s'en va à Laval et laisse la B à Hervé Guégan », sur fclorient.net, (consulté le 4 mai 2012)
  16. « Troyes engage Troch », sur lfp.fr, (consulté le 4 mai 2012)
  17. « Troyes se sépare de son entraîneur Denis Troch », sur rtl.be, (consulté le 4 mai 2012)
  18. Jérémy Jouannic, « Football : Michel Audrain de retour au Stade lavallois », sur laval.maville.com, Ouest-France, (consulté le 4 mai 2012)
  19. Mathieu Lauricella, « Reims : Hubert Fournier a un nouvel adjoint », sur foot-national.com, (consulté le 21 juin 2013)
  20. « Reims : Audrain adjoint de Fournier », sur mercato365.com, (consulté le 23 mai 2014)
  21. « Football OL - Duverne quitte l’OL, Baticle reste », sur foot01.com, (consulté le 23 mai 2014)
  22. « Michel Audrain nommé adjoint de Christian Gourcuff à Rennes », sur lequipe.fr, (consulté le 19 juin 2016)
  23. David Thomas, « Stade Rennais. Gourcuff, c'est fini ! », sur letelegramme.fr, (consulté le 23 novembre 2017).
  24. « Ligue 1 : Le SM Caen officialise son nouveau staff professionnel », sur francebleu.fr (consulté le 15 juin 2018)
  25. « Direction technique », sur bretagne-football.org (consulté le 4 mai 2012)
  26. « Fiche de Michel Audrain », sur pari-et-gagne.com (consulté le 3 mai 2012)
  27. a et b « Fiche de Michel Audrain », sur footballdatabase.eu (consulté le 3 mai 2012)
  28. « Fiche de Michel Audrain », sur playerhistory.com (consulté le 3 mai 2012)

Liens externes[modifier | modifier le code]