Michel Arrignon

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Michel Arrignon est un clarinettiste français.

Il enseigne la clarinette au Conservatoire national supérieur de musique de Paris de 1989 à 2009. Il a formé de nombreux élèves comme Florent Héau, Nicolas Baldeyrou et Pierre Génisson.

Il a enseigné également en tant que professeur au Conservatoire d'Orléans[1]. Il enseigne aussi au Escuela Superior de Música Reina Sofía à Madrid.

Biographie[modifier | modifier le code]

Arrignon étudie au Conservatoire national supérieur de musique de Paris[2] à partir de 1964 et décroche les 1ers Prix de clarinette et de musique de chambre en 1966. Il joue dans l'Orchestre Mondial des Jeunesses Musicales et gagne le second prix au Concours International d'Exécution Musicale de Genève[2] en 1972.

Il commence sa carrière au sein de formations dédiées à la création de musique contemporaine par choix artistique : Musique Vivante (créé en 1966), 2e2m (fondé en 1972).

Il participe à la création de l'Ensemble intercontemporain de Pierre Boulez[2] en 1976. En 1983, il rejoint ensuite l'Orchestre de l'Opéra national de Paris[2] en tant que clarinette solo. Il a aussi fondé le quatuor O. Messiaen avec le pianiste Jean-Claude Henriot[2] et a servi de jury dans plusieurs compétitions internationales de musique, dont le concours international Carl Nielsen.

Durant ses années à l'IRCAM, il crée des oeuvres contemporaines telles Sequenza VIII de Luciano Berio et Sequenza IXa pour clarinette[3] le au Théâtre d'Orsay à Paris [4], Latitudes pour clarinette et vents de Philippe Fénelon en 1981 dont il est dédicataire, Pièce pour clarinette et trombone (1981-1982) de Gérard Grisey, Donnerstag aus Licht (1981) de Karlheinz Stockhausen ...

Arrignon travaille en tant que testeur à Buffet Crampon depuis 1985[2]. Il a notamment aidé à créer la clarinette Tosca, réalisée en 2003[5]. Il joue lui-même sur une clarinette Tosca [2].

Il est le frère du hautboïste Daniel Arrignon, professeur au Conservatoire à rayonnement régional de Rueil-Malmaison.

Discographie[modifier | modifier le code]

  • Stockhausen, Donnerstag aus Licht. Deutsche Grammophon 2740 272 (4 LPs); 423 379-2 (4CDs). Hamburg: Polydor International GmbH, 1983.
  • Jean-Claude Risset, Dialogues (1975), pièce pour flûte, clarinette, piano, percussions et support: Renaud François, flûte; Michel Arrignon, clarinette; Carlos Roqué Alsina, piano; Jean-Pierre Drouet, percussions; Michel Decoust, chef. INA_C1003, 1987.
  • Philippe Hurel, Jean-Marc Singier, Villa Medicis 88. MFA, 1988.
  • Weber, Concertos, avec Jean-Claude Montac. Karusel Music International, 1990.
  • Johannes Brahms, Robert Schumann, Sonates pour clarinette et piano n °1 & 2 avec Michel Arrignon, Daria Hovora; Vogue, 1991.
  • Mozart, Sérénade KV 388 et Sérénade KV 375 avec l'ensemble à vent français de BORDEAUX AQUITAINE. FORLANE UCD16619, 1990.
  • Messiaen, Quatuor Pour La Fin Du Temps avec Alain Moglia, Michel Arrignon, René Benedetti, Jean-Claude Henriot. Disques Pierre Verany - PV794012, 1994.
  • Alban Berg, Chamber Concerto /Stravinsky, Ebony concerto; Dumbarton Oaks; 8 Miniatures. Ensemble intercontemporain, Pierre Boulez. Deutsche Grammophon, 1995.
  • Jean-Rémy Guédon, Parthéos. Quoi de neuf docteur - DOC 049, 1998.
  • Arthur Honegger, La Musique de chambre. Timpani Records - 4C1079 (4 CDs), 1999.
  • Jean-Rémy Guédon, Treize Arpents de malheur. Le Triton - TRI-01503, 2002.
  • L'art de Michel Arrignon, avec H. Veda, piano. Œuvres de Poulenc, Saint-Saens, Boulez, Debussy, Chausson, Massenet. Alm records [2CL785], 2009.
  • Mozart, Clarinet Quintet / Brahms: Clarinet Quintet avec Michel Arrignon, Morgaua Quartet. ALCD-3097, 2013.
  • Burgan, Musique de chambre avec Michel Arrignon, Alain Jacquon, Liliane Mazeron, Clara Novakova, Trio Henry. Label : Maguelone, 2015.

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • 10 ans avec la clarinette : catalogue raisonné par Michel Arrignon, Claude Crousier, Jacques Lancelot. Éditeur: Institut de pédagogie musicale et chorégraphique (PARIS), 1991.

Références[modifier | modifier le code]

  1. « 75 musiciens ont passé la semaine ensemble », La République du Centre,‎ (lire en ligne).
  2. a b c d e f et g « Michel Arrignon », sur Buffet Crampon, (consulté le )
  3. (en) Albert R. Rice, Notes for Clarinetists: A Guide to the Repertoire, Oxford University Press, , 281 p. - voir page 14.
  4. François-René Tranchefort, Guide de la musique de chambre, Fayard, , 1000 p. (ISBN 978-2213024035).
  5. « Clarinette Tosca », sur Buffet Crampon, (consulté le )

Liens externes[modifier | modifier le code]