Michael Walzer

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Walzer.

Michael Walzer

Philosophe occidental

Époque contemporaine

Description de cette image, également commentée ci-après

Michael Walzer lors d'une conférence à l'Académie Navale des États-Unis

Naissance (79 ans)
New York

Michael Walzer ( - ) est un philosophe, théoricien de la société qui a beaucoup travaillé sur des domaines tels que la politique, l'éthique, mais aussi la justice. Il est professeur émérite de « l'Institute for Advanced Study » à Princeton.

Biographie[modifier | modifier le code]

Il a écrit sur un grand nombre de sujets: la notion de guerre juste, le nationalisme, l'ethnicité, la justice distributive, la critique (sociale), le radicalisme, la tolérance et la politique.

En dehors de son travail académique, Michael Walzer est coéditeur en chef de la revue Dissent, une revue américaine, et contribue à The New Republic.

Il est membre de plusieurs associations philosophiques telles que l'American Philosophical Society.

On identifie souvent Walzer comme un fer de lance des positions communautariennes dans la théorie politique avec Alasdair MacIntyre et Michael Sandel. Comme Sandel et MacIntyre, Walzer ne se reconnaît pas vraiment sous cette étiquette. Il a cependant longuement insisté sur le fait que la théorie politique devait trouver ses racines dans les traditions et la culture de sociétés particulières et s'oppose à ce qu'il considère comme étant une abstraction excessive de la philosophie politique. Ses principales contributions intellectuelles incluent en particulier :

  • la révision de la théorie de la guerre juste qui met l'accent sur l'importance de l'éthique en temps de guerre tout en refusant le pacifisme ;
  • la théorie de l'« égalité complexe », qui considère que la question de l'égalité juste ne se résume pas à un quelconque bien matériel et moral mais plutôt que la justice égalitaire demande que chaque bien soit distribué selon sa signification sociale, et qu'aucun bien (comme l'argent ou le pouvoir politique) ne soit autorisé à dominer ou à distordre la distribution des biens dans les autres sphères ;
  • et un argument que la justice est avant tout un standard moral au sein de nations et de sociétés particulières, et non pas un standard qui puisse se développer autour d'une idée d'universalité abstraite.

Études[modifier | modifier le code]

Occupations professionnelles[modifier | modifier le code]

En 1962, Michael Walzer devient professeur à l'Université de Princeton où il est resté jusqu'en 1966. Il rejoint ensuite Harvard où il enseigne jusqu'en 1980. Il devient par la suite membre permanent de la faculté de sciences sociales à l'Institute for Advanced Study.

Ouvrages publiés[modifier | modifier le code]

en anglais[modifier | modifier le code]

  • (en) The Revolution of the Saints: A Study in the Origins of Radical Politics (Harvard University Press, 1965) ASIN 0674767861
  • (en) Obligations: Essays on Disobedience, War and Citizenship (Harvard University Press, 1970) ISBN 0-674-63025-4
  • (en) Political Action (Quadrangle Books, 1971) ISBN 0-8129-0173-8
  • (en) Regicide and Revolution (Cambridge University Press, 1974) ISBN 0-231-08259-2
  • (en) Just and Unjust Wars (Basic Books, 1977, second edition, 1992) ISBN 0-465-03705-4
  • (en) Radical Principles (Basic Books, 1977) ISBN 0-465-06824-3
  • (en) Spheres of Justice (Basic Books, 1983) ISBN 0-465-08189-4
  • (en) Exodus and Revolution (Basic Books, 1985) ISBN 0-465-02164-6
  • (en) Interpretation and Social Criticism (Harvard University Press, 1987) ISBN 0-674-45971-7
  • (en) The Company of Critics (Basic Books, 1988) ISBN 0-465-01331-7
  • (en) Civil Society and American Democracy (Rotbuch Verlag, 1992, in German) ISBN 3-596-13077-8
  • (en) What It Means to Be an American (Marsilio Publishers, 1992) ISBN 1-56886-025-0
  • (en) Thick and Thin: Moral Argument at Home and Abroad (Notre Dame Press, 1994) ISBN 0-268-01897-9
  • (en) Pluralism, Justice and Equality, with David Miller (Oxford University Press, 1995) ISBN 0-19-828008-4
  • (en) Toward a Global Civil Society (Berghahn Books, 1995) ISBN 1-57181-054-4
  • (en) On Toleration (Yale University Press, 1997) ISBN 0-268-01897-9
  • (en) Arguments from the Left (Atlas, 1997, in Swedish)
  • (en) Pluralism and Democracy (Editions Esprit, 1997, in French) ISBN 2-909210-19-7
  • (en) Reason, Politics, and Passion (Fischer Taschenbuch Verlag, 1999, in German) ISBN 3-596-14439-6
  • (en) The Jewish Political Tradition, Vol. I Authority, coédité, avec Menachem Lorberbaum, Noam Zohar, et Yair Lorberbaum (Yale University Press, 2000) ISBN 0-300-09428-0
  • (en) Exilic Politics in the Hebrew Bible (Mohr Siebeck, 2001, in German) ISBN 3-16-147543-7
  • (en) War, Politics, and Morality (Ediciones Paidos, 2001, in Spanish) ISBN 84-493-1167-5
  • (en) Arguing About War (Yale University Press, 2004) ISBN 0-300-10365-4
  • (en) Politics and Passion: Toward A More Egalitarian Liberalism (Yale University Press, 2004) ISBN 0-300-10328-X
  • (en) Law, Politics, and Morality in Judaism. edited by Walzer (Princeton University Press, 2006) ISBN 0-691-12508-2
  • (en) Thinking Politically (Yale University Press, 2007) ISBN 978-0-300-11816-2

en français[modifier | modifier le code]

  • (fr) La révolution des saints (Belin, 1988)
  • (fr) Régicide et Révolution (Payot, 1989)
  • (fr) De l'exode à la liberté (Calmann-Lévy, 1994)
  • (fr) Le Deuxième Âge de la Critique sociale au XXème siècle (Métailié, 1996)
  • (fr) Sphères de justice. une défense du pluralisme et de l'égalité (Seuil, 1997)
  • (fr) Traite sur la tolérance (Gallimard, 1998)
  • (fr) Guerres justes et injustes : Argumentation morale avec exemples historiques (Belin, 1999)
  • (fr) Critique et sens commun (La Découverte, 1999)
  • (fr) Raison et passion (Circé, 2003)
  • (fr) De la guerre et du terrorisme (Bayard Centurion, 2004)
  • (fr) La soif du gain (L'Herne, 2010)

Ouvrages sur Michaël Walzer[modifier | modifier le code]

  • Cécile Renouard, Michaël Wazer ou l'art libéral du civisme, Collection Semeurs d'avenir, Editions Temps Présent, Paris, novembre 2010.

À voir[modifier | modifier le code]

Sources et Liens externes[modifier | modifier le code]