Michael Portillo

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Michael Portillo
Michael Portillo by Regents College cropped.jpg
Fonctions
Membre du 53e Parlement du Royaume-Uni (d)
Kensington and Chelsea (en)
-
Chancelier de l'Échiquier du cabinet fantôme
-
Membre du Parlement du Royaume-Uni
-
Alan Clark (en)
Membre du 52e Parlement du Royaume-Uni (d)
Kensington and Chelsea (en)
-
Secrétaire d'État à la Défense
-
Secrétaire d'État à l'Emploi
-
David Hunt (en)
Gillian Shephard (en)
Secrétaire en chef du Trésor
-
David Mellor (en)
Jonathan Aitken (en)
Member of the 51st Parliament of the United Kingdom (d)
Enfield Southgate
-
Member of the 50th Parliament of the United Kingdom (d)
Enfield Southgate
-
Member of the 49th Parliament of the United Kingdom (d)
Enfield Southgate
-
Membre du Conseil privé du Royaume-Uni
Biographie
Naissance
Nationalité
Lieu de travail
Formation
Activités
Autres informations
A travaillé pour
Parti politique
Membre de
49e Parlement du Royaume-Uni (d)
50e Parlement du Royaume-Uni (d)Voir et modifier les données sur Wikidata
Site web

Michael Portillo est un homme politique et journaliste britannique né le à Bushey, dans le Hertfordshire.

Fils de l'écrivain et politicien espagnol Luis Gabriel Portillo (en) réfugié au Royaume-Uni à la suite de Guerre d'Espagne et d'une mère écossaise Cora Blyth, originaire de Kirkcaldy, il est enregistré comme citoyen espagnol depuis l'âge de 4 ans. Son passeport espagnol porte ainsi le nom de Miguel Portillo Blyth selon le système traditionnel des noms espagnols.

Membre du Parti conservateur, il est élu à la Chambre des communes dans la circonscription londonienne d'Enfield Southgate lors d'une élection anticipée en 1984. Il succède à un autre député conservateur, Anthony Berry, tué lors de l'attentat de Brighton. Grand admirateur de Margaret Thatcher, il est nommé à des postes gouvernementaux subalternes, responsable de la Sécurité sociale en 1987, puis des Transports l'année suivante, avant d'occuper des charges plus élevées sous John Major : Secrétaire en chef du Trésor (1992-1994), Secrétaire d'État à l'Emploi (1994-1995) et enfin Secrétaire d'État à la Défense (1995-1997).

Considéré comme l'héritier de Thatcher par l'aile droite des conservateurs, Portillo choisit de ne pas se porter candidat à la direction du parti en 1995, laissant John Major être réélu. Deux ans plus tard, lors des élections générales de 1997, il est battu par le candidat travailliste Stephen Twigg (en) dans sa circonscription d'Enfield Southgate, qui était pourtant considérée comme un bastion conservateur. Sa défaite symbolise le raz-de-marée électoral en faveur des travaillistes, qui remportent une majorité de 179 sièges à la Chambre des communes. L'expression « Portillo moment » est entrée dans le vocabulaire politique britannique pour désigner un changement drastique et inattendu.

Portillo retourne à la Chambre des communes en 1999 en remportant l'élection anticipée de Kensington and Chelsea, un bastion conservateur encore plus imprenable qu'Enfield Southgate. William Hague le nomme Chancelier de l'Échiquier de son cabinet fantôme l'année suivante. Il se présente à l'élection du leader du Parti conservateur en 2001, mais il est éliminé au terme du dernier tour préliminaire. Il prend sa retraite après les élections générales de 2005, auxquelles il ne se représente pas.

Résultats électoraux[modifier | modifier le code]

Chambres des communes[modifier | modifier le code]

Élection Circonscription Parti Voix  % Résultats
Générales de 1983 Birmingham Perry Barr Conservateur 19 659 38,2 Échec
Partielle de 1984 Enfield Southgate Conservateur 16 684 49,6 Élu
Générales de 1987 Enfield Southgate Conservateur 28 445 58,8 Élu
Générales de 1992 Enfield Southgate Conservateur 28 422 58,0 Élu
Générales de 1997 Enfield Southgate Conservateur 19 137 41,1 Battu
Partielle de 1999 Kensington and Chelsea Conservateur 11 004 56,4 Élu
Générales de 2001 Kensington and Chelsea Conservateur 15 270 54,5 Élu

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :