Michael Kühnen

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Kuhnen.

Michael Kühnen (21 juin 1955 à Bonn - 25 avril 1991 à Cassel) fut un leader politique allemand d'extrême droite et néo-nazi. Il est mort des suites du SIDA. Il est considéré comme le principal héritier du courant « homo-nazi »[1].

Dans les années 1980, Michaël Kühnen fut le principal meneur du Mouvement européen, une organisation qui regroupait divers groupuscules néonazis allemands, français, hollandais et belges.

Il fut un proche de Michel Caignet, militant français de la Fédération d'action nationale et européenne (FANE), et rédacteur de la revue française Gaie France, une publication liée au courant « homo-nazi »[2].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. « Homosexualité, nazisme et extrême droite... », sur resistances.be,‎ 4 mai 2008 (consulté le 10 juillet 2012)
  2. Jacques Leclercq, Dictionnaire de la mouvance droitiste et nationale, de 1945 à nos jours, L'Harmattan,‎ 2008, 695 p. (ISBN 2296064760), p. 428