Michael H. Hart

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Michael Hart et Hart.

Michael H. Hart (né le 28 avril 1932 à New York) est un astrophysicien et essayiste américain. Représentant du nationalisme blanc américain[1], il défend une partition raciale des États-Unis[2]. Il a organisé en 2009[3] à Baltimore une conférence intitulée « Preserving the Western Civilization » qui appelait à défendre « l’héritage judéo-chrétien et l’identité européenne » contre les immigrants en provenance du tiers monde, l’islam et les Afro-Américains[4].

Conférences sur le thème racial[modifier | modifier le code]

Lors de la conférence de 2006 d’American Renaissance (en), Hart éleva la voix suite à une question de David Duke liée aux Juifs.

Publications[modifier | modifier le code]


Michael H. Hart, juif américain, astrophysicien (né 1932 à New York), dans son best-seller : Classement des 100 personnes les plus influentes de l’histoire de l’humanité, déclare

« Mohammed, plus que Jésus…, plus que Moise…, est le seul homme qui ait réussi par excellence les deux plans : religieux et séculier… C’est cette union du temporel et du spirituel qui, à mon avis, fait de Mohammed la personnalité la plus influente de l’histoire de l’humanité. »

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Interview avec Michael H. Hart par Russell K. Neili, 14 avril 2000 dans Carol M. Swain and Russ Nieli, Contemporary Voices of White Nationalism in America, Cambridge University Press, 2003, pp. 184–202.
  2. Racial parition of the united states par Michael H. Hart
  3. Preserving Western Civilization : about us
  4. Preserving Western Civilization: Purpose
  5. http://www.washsummit.com/shop/the-newton-awards-a-history-of-genius-in-science-and-technology