Michael Frede

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Michael Frede, né le – mort le à Chios, est un éminent spécialiste de la philosophie antique, décrit par The Telegraph comme l'« un des universitaires les plus importants et aventureux de la philosophie antique de ces derniers temps »[1].

Publications (sélection)[modifier | modifier le code]

  • Pradikation und Existenzaussage: Platons Gebrauch von "...ist..." und "...ist nicht..." im Sophistes, 1967
  • Die Stoische Logik, 1974
  • Galen. Three Treatises on the Nature of Science (avec Richard Walzer), 1985
  • Essays in Ancient Philosophy, 1987
  • Aristoteles 'Metaphysik Z': Text, Übersetzung und Kommentar, 2 vols (avec Günther Patzig), 1988
  • The Original Sceptics: A Controversy (avec Myles Burnyeat), 1997
  • Rationality in Greek Thought (avec Gisela Striker), 1999
  • Pagan Monotheism in Late Antiquity (avec Polymnia Athanassiadi), 2001
  • Aristotle’s Metaphysics Book Lambda (avec David Charles), 2001
  • A Free Will: origins of the notion in ancient thought (edité par A. A. Long avec une préface de David Sedley), 2011

Notes et références[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Source de la traduction[modifier | modifier le code]